En Inde, un couple a donné naissance à des jumeaux, qu'ils ont appelés Covid et Corona. Mais peut-on donner n’importe quel prénom à ses enfants ? Que dit la loi sur les prénoms donnés à nos enfants ? Nous vous expliquons tout !


Preeti Verma, jeune indienne, a donné naissance le 27 mars  à un garçon nommé Covid et une fille nommée Corona. Le couple a dit qu'il voulait donner aux bébés le nom du virus parce qu'ils voulaient répandre le bonheur et non la peur.

La jeune mère a déclaré à un journal qu'elle avait eu des difficultés lors de l'accouchement, alors elle et son mari voulaient que ce soit mémorable aux vue de la situation auquelle le monde est actuellement confronté.

Mais peut-on donner n’importe quel prénom à ses enfants ?

En France, selon la circulaire du 23 juillet 2014, « les parents peuvent choisir les prénoms de leurs enfants, pouvant à cet égard faire usage d’une orthographe non traditionnelle ». Cependant, ils doivent quand même respectés deux conditions :

  • Ils ne peuvent utiliser que l’alphabet romain ;
  • Seuls les points, les tréma, les accents et les cédilles sont admis.

Évidemment, il n'y a pas que l'orthographe qui compte ! Il est important de freiner certains parents qui auraient trop d'imagination pour le prénom de leurs enfants. L’officier d’État qui enregistre les prénoms est tenu d’avertir le procureur de la République si :

  • le prénom nuit à l’intérêt de l’enfant car il est ridicule ou grossier.
  • le prénom méconnaît le droit d’un tiers à voir protégé son nom de famille, autrement dit, il est interdit de choisir comme prénom le nom de famille d’une autre personne.

Il faudra donc en choisir un nouveau si le prénom choisi est refusé. À défaut, l'officier d'Etat pourrait décider du nouveau prénom de votre enfant. Choisissez donc bien le prénom de votre nouveau-né.

Est-il possible de changer de prénom et de nom ?

Imaginons que votre prénom, malgré les précautions établies par l’État, vous porte préjudice, alors il est possible de le changer, à condition de pouvoir justifier d’un « intérêt légitime ».

Changer de nom de famille est aussi possible pour les mêmes raisons, si l’on porte le même nom qu’une personne célèbre avec une mauvaise réputation, par exemple, ou encore :

  • pour éviter l’extinction d’un nom de famille ;
  • si vous utilisez un autre nom depuis longtemps et qu’il vous identifie publiquement ;
  • si vos frères et sœurs portent des noms différents et que vous voulez tous porter le même nom.

Tout changement de nom sera payant. Ce service n'est pas gratuit et vous coûtera environ 110 euros. Il faudra ensuite publier son identité dans le Journal officiel de la République française et faire de même dans un journal local.


Merci d'avoir lu cet article ! Laissez nous un petit commentaire sous cet article pour nous prouver votre soutien.

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à partager l'article !