Un bébé de 10 mois, hospitalisé à cause d'une prétendue rougeole, est décédé deux heures après son admission à l'hôpital d'Agen.



Des investigations sont en cours pour déterminer les causes exactes de la mort d'un bébé, qui avait été pris en charge à l'hôpital d'Agen lors d'un cas possible de rougeole.

Le directeur du centre hospitalier d'Agen-Nérac, Didier Lafage et le président de la commission médicale d'établissement, le docteur Jean-Marc Faucheux ont cosigné ce communiqué à destination des médias : " Samedi 23 novembre, un enfant de 10 mois a été pris en charge dans le service des urgences pour une suspicion de rougeole. Toutes les mesures curatives et préventives ont été immédiatement mises en place, pour lui et sa famille, par les professionnels l’ayant pris en charge. L’Agence régionale de santé a été prévenue par le centre hospitalier.

L’enfant a pu regagner son domicile le jour même avec le traitement adapté. Le 26 novembre, les parents de l’enfant se sont présentés spontanément aux urgences suite à une détérioration de l’état général du nourrisson qui a donc immédiatement été pris en charge par nos équipes médicales. Malgré l’ensemble des soins mis en œuvre par les professionnels des urgences, de la pédiatrie et de réanimation, le décès de l’enfant a été constaté."

Les parents du bébé (qui résident sur l'agglomération d'Agen) se sont présentés aux urgences très tôt, et malgré les soins prodigués l'enfant est décédé deux heures après son admission. Une cellule de crise a été mise en place à l'hôpital, qui communiquera à nouveau ce mardi après-midi sur ce drame.


À lire aussi :


Merci d'avoir lu cet article ! Laissez nous un petit commentaire sous cet article pour nous prouver votre soutien.

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à partager l'article !