Trouver le bon produit et de bonne qualité n’est pas toujours aussi simple. Et un mauvais choix peut engendrer certains risques pour la santé de votre enfant comme par exemple des problèmes de digestion, ou une intolérance à certaines substances contenues dans le lait, etc..

De mauvais laits ou qui ne seraient pas adaptés à votre bébé se reconnaissent souvent par différentes observations :
- Votre bébé pleure après avoir pris son biberon
- Les selles de votre bébé ne sont pas normales, ou pas comme d'habitude
- Votre bébé régurgite (directement) après avoir pris son biberon
- Vous pouvez relever des réactions allergiques

Voici les différents laits qui existent pour nourrissons et jeunes enfants


Le lait maternel

Le lait maternel est le lait qui provient directement de la mère.
Il est donc adapté spécialement aux besoins du bébé et a des bienfaits considérables pour sa santé et son développement. De plus, l’allaitement a aussi des bienfaits pour la mère.

Le lait maternel est très pratique puisqu'il est toujours prêt. Il est aussi économique et écologique puisqu'il ne laisse aucun déchet et ne demande aucun transport.

Pour nourrir votre enfant au lait maternel, deux possibilités s'offrent à vous :
Vous pouvez soit pratiquer l'allaitement et donner le sein à votre bébé, soit utiliser un tire-lait afin de pouvoir exprimer votre lait maternel et le conserver.
Enfin, vous avez une dernière option qui est l'allaitement mixte consistant à varier entre allaitement et biberon.

La composition du lait maternel varie pendant toute la durée de l’allaitement afin de s’adapter constamment aux besoins du bébé. Sa composition peut également se modifier selon l’alimentation de la mère. Le goût du lait peut donc changer, permettant au bébé de s’acclimater à différentes saveurs et différents goûts.


Les laits infantiles

Les laits infantiles sont de mieux en mieux adaptés aux besoins des bébés. Le but étant tout de même de se rapprocher au plus près du lait maternel.
Cependant, certaines composantes du lait maternel comme les anticorps ou les hormones, ne peuvent pas être imitées et ne se retrouvent donc pas dans les compositions des laits infantiles industriels.

Le lait 1er âge (dès la naissance jusqu'à 4 à 6 mois)

Le lait 1er âge ou lait maternisé est le premier lait que l'on donne au bébé dès sa naissance jusqu'à ses 4 à 6 mois. Ce lait est généralement fabriqué à base de lait de vache et sa composition est modifiée pour qu'elle puisse correspondre aux besoins spécifiques du nourrisson et qu'il se rapproche au mieux du lait maternel.

C'est un lait riche en vitamines et en sels minéraux. Avec une composition où il y a plus de glucides et d'acides gras essentiels que de protéines, ce qui permet de contribuer au développement de son cerveau. En effet, même si le lait maternel reste ce qu'il y a de meilleur pour votre bébé, le lait infantile 1er âge s'en approche beaucoup et peut très bien lui correspondre. Le lait 1er âge se décline sous forme de  poudre, qu'on l'on doit diluer avec de l'eau, mais également sous forme liquide (le prix restant tout de même beaucoup plus élevé).

En effet, le lait 1er âge en poudre reste un bon compromis tant au niveau de la composition que du rapport qualité-prix. Il est très simple d'utilisation, puisque tout ce qui concerne le dosage et l'utilisation sont généralement toujous précisés sur les contenants.

Voir : Top 10 des meilleurs laits 1er âge pour bébé


Le lait 2ème âge ou lait de suite (de 4-6 mois à 10-12 mois environ)

Le lait 2ème âge ou lait de suite est un réel relais entre l'allaitement maternel ou du lait premier âge, dès lors que bébé prend un repas complet par jour et sans lait. Le lait 2ème âge répond donc aux besoins nutritionnels des bébés âgés d'environ 6 mois à 12 mois. Cependant il ne doit jamais être proposé avant ses 4 mois.

Le lait de suite permet de faire la transition entre une alimentation uniquement lactée (soit l'allaitement maternel ou bien le lait premier âge) et une alimentation diversifiée : il s'agit du lait deuxième âge.

La composition du lait 2ème âge

Le lait deuxième âge n'a droit au terme de "lait de suite" que s'il est entièrement composé à partir de protéines de lait de vache.

La composition des laits de suite est très réglementée, et les différents apports doivent êtres respectés :
- L'apport en protéines doit être compris entre 2,25 et 4,5 g/100 kcal quelle que soit la nature des protéines
- L'apport en lipides doit être compris entre 3,3 et 6,5 g/100 kcal.
- L'apport en glucides doit être compris entre 7 et 14 g/100 kcal.
- Le taux de lactose doit être au moins de 1,8 g/100 kcal sauf dans le cas où les protéines sont représentées pour plus de 50% par des isolats de soja.

Le lait deuxième âge ou lait de suite permet un réel apport de fer (environ vingt fois plus que le lait de vache), ce qui permet de répondre correctement aux besoins du bébé dont les réserves en fer peuvent s'affaiblir.

Les différences entre le lait 1er âge et lait 2ème âge

En effet, si le nourrisson a besoin de changer de lait à partir de ses 6 mois c'est parce que le lait 2ème âge ne peut constituer à lui seul la base de l'alimentation du bébé et se substituer uniquement au lait maternel, contrairement au lait 1er âge.

Le lait de suite ou lait 2ème âge doit donc être utilisé en parallèle d'une diversification alimentaire.

En effet, il comporte moins de protéines que le lait 1er âge, 20 fois plus de fer et 6 fois plus d'acide gras essentiels que le lait de vache demi-écrémé. Il est riche en calcium, phosphore et vitamines, et est le complément d'une alimentation diversifiée.

Durant la diversification alimentaire, les quantités de lait premier âge diminuent du fait du volume des aliments solides donnés au bébé comme les légumes ou les fruits qui sont donc davantage présents.
Cependant, les protéines (comme la viande, le poisson ou les oeufs), qui ne sont pas encore introduitent peuvent donc créer un réel manque pour la croissance et la santé du bébé. C'est pour cela que le lait de suite ou lait 2ème âge est une réelle solution de "transition" entre une alimentation strictement lactée (lait 1er âge et lait maternel) à une alimentation variée et totalement diversifiée.

Voir : Top 10 des laits 2ème âge ou laits de suite pour bébé


Le lait de croissance (de 10-12 mois à 3 ans)

À partir de 10/12 mois, l’alimentation du bébé est complètement diversifiée, cependant l’apport lacté reste indispensable. Il est donc important d'offrir à votre enfant un lait répondant aux besoins spécifiques qui sont liés à son jeune âge.
La diversification alimentaire ne peut pas combler à elle seule l’ensemble des  besoins de votre enfant. Les experts de la nutrition infantile recommandent de passer au lait de croissance vers l’âge de 10/12 mois et de poursuivre cet apport lacté jusqu’aux 3 ans de l’enfant.

Le lait de croissance est donc le lait qui va prendre le relais du lait 2ème âge.
Le lait de croissance, qu'il soit liquide ou en poudre permet d'apporter à votre enfant une quantité nécessaire en fer, en acides gras essentiels, et en vitamines.
La prise de ce lait de croissance est notamment conseillé durant les petits déjeuners.

Voir : Top 10 des laits 3ème âge ou laits de croissance pour bébé


Les laits spéciaux ou laits adaptés

Chaque type de lait peut posséder plusieurs sous catégories.

  • Le lait hypo-allergique (HA) : conseillé pour la transition entre l'allaitement et le biberon ou en cas d'allaitement mixte, mais également pour les nourissons prédisposés aux allergies.
  • Le lait confort : très conseillé pour les bébés souffrant de reflux ou régurgitations, ces laits conforts leurs correspondent mieux car ils ont un épaississant.
  • Le lait anti-régurgitation (AR) : utile surtout pour les bébés ayant des régurgitations importantes.
  • Le lait acidifié : en cas de problèmes intestinaux (coliques, ballonnements, constipations).
  • Le lait sans lactose : pour les bébés avec des problèmes d'immaturité du système digestif, des problèmes intestinaux, ou ne digérant pas le lactose.
  • Le lait sans protéine de lait de vache : pour les enfant ayant des allergies au lait de vache par exemple.
  • Les laits "prés" : spécifiques pour les bébés prématurés, n'ayant pas atteint les 3,3 kg. Ces laits sont davantage riches en protéines et en calcium par rapport aux préparations classiques.

⚠️ Dans tous les cas, n'oubliez pas de consulter votre médecin avant de faire ingérer quelque lait que ce soit à votre bébé.


Quels sont les différents types de formules utilisées dans la fabrication de laits pour nourrisson?

Les compositions des laits infantiles peuvent légérement varier selon la marque et les besoins de chaque bébé.

Le lait de vache
La plupart des laits infantiles est fait à partir de lait de vache. Mais il est toujours modifié afin de se rapprocher au mieux du vrai lait maternel.

Le lait de chèvre
Ce lait est traité de la même manière que le lait de vache. Toutefois, il représente donc une alternative à une intolérance au lait de vache. Cependant le lait de chèvre reste pauvre en nutriments.
- Attention, l’accord d’un pédiatre ou d'un professionnel de santé est indispensable afin de pouvoir donner ce genre de produit à votre bébé. -

Malheureusement, les risques d’anaphylaxie sont nombreux avec les laits de chèvre.

Le lait infantile à base de soja
C'est donc un lait réalisé à partir des fève de soja. Il est ensuite associé à des vitamines, des nutriments, des minéraux et autres, pour qu’il contienne les apports nécessaires à bambin.
- Attention, l’accord d’un pédiatre ou d'un professionnel de santé est indispensable afin de pouvoir donner ce genre de produit à votre bébé. -

Les produits biologiques
Les formules bios sont de plus en plus mis en avant. Même si le produit bio est plus couteux, cela peut être un argument de vente non négligeable en raison de ses bienfaits et de l’absence de substance chimique.

Cependant concernant le côté bio, cela reste un critère assez peu important.
Afin d'assurer une sécurité sanitaire exemplaire et optimale, la fabrication du lait infantile "classique et non bio" subit de nombreux  contrôles extrêmements rigoureux et sévères.

Le choix d'un lait bio ou non pour votre bébé reste une décision qui vous appartient.

Les produits probiotique et prébiotique
Le probiotique est une bactérie favorisant la digestion de la nourriture dans les intestins. Le prébiotique, lui, permet un développement des bactéries saines au niveau de l’intestin. Ces produits peuvent être préconisés ou conseillés par certains médecins pour des enfants souffrant de diarrhée ou de constipation chroniques.
- Attention, l’accord d’un pédiatre ou d'un professionnel de santé est indispensable afin de pouvoir donner ce genre de produit à votre bébé. -


Nos derniers conseils

  • Le lait de vache (basique), mais également le lait d'autres animaux (chèvre, ânesse,etc..) est très dangereux pour la santé du bébé avant un certain âge.
  • Les laits aux protéines de soja, ainsi que les boissons végétales (à la châtaigne, aux amandes, etc.) n'étant pas conformes à la réglementation sont donc dangereux pour la santé du bébé puisqu'ils ne répondent pas aux besoins du nourisson.
  • N’achetez pas de lait avant la naissance de votre enfant, et attendez l'arrivée du bébé et les conseils du médecin pour déterminer quel lait lui conviendra le mieux.
  • Essayez de privilégier l’achat auprès des grossistes, vous pourrez parfois bénéficier de prix plus abordables. Vous pouvez également acheter en lot pour bénéficier d’une remise intéressante.
  • Les laits en poudre sont plus abordables et plus simples à conserver que les laits liquides.
  • Il est fortement conseillé de respecter le dosage d’eau indiqué et de ne pas diluer le mélange.
  • Ne jamais chauffer le lait dans un four à micro-ondes.
  • Il est vivement conseillé de ne pas conserver plus de 2 heures une préparation déjà préparée.

Merci d'avoir lu cet article !

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à partager cet article !