De nombreux parents recommandent aujourd'hui les séances de bébés nageurs, voire se pressent pour y inscrire leur enfant avant même qu'il soit né ! Quelle est donc cette activité qui favorise l'épanouissement et l'autonomie des petits ? Apprenez-en plus sur les bébés nageurs dans cet article.

Qu'est ce que c'est ?

Aux bébés nageurs, les bébés n'apprennent pas à nager mais se familiarisent avec l'eau en jouant avec des tapis d'eau, toboggans et autres structures. Les séances sont adaptées selon l'âge de l'enfant et durent 30 minutes pour ceux de moins de 18 mois et 30 minutes à une heure pour ceux de 18 mois à 5 ans.

Les différentes étapes

  • De 4 à 6 mois : L'enfant prend contact avec l'eau pour la première fois sur un tapis ou en glissant sur l'eau dans les bras de ses parents.
  • De 6 mois à 1 an : Les bébés commencent à se mettre en apnée et à sauter dans l'eau depuis le tapis pour rejoindre leurs parents.
  • À 1 an : La crainte de l'eau apparaît chez les petits, qui préfèrent donc jouer au bord de l'eau. Cette peur disparaitra avec les jeux comme les bouées.
  • Vers 2 ans : L'enfant utilise des toboggans, tunnels pour entrer dans l'eau et aime sauter dans les bras de ses parents qui le réceptionnent dans l'eau. Il essaie aussi d'attraper des objets dans l'eau.
  • Vers 3 ans : il commence à se déplacer seul pour vous rejoindre et à sortir sa tête de l'eau lui-même.
  • Vers 5 ans : il coordonne ses mouvements dans l'eau : l'apprentissage de la natation commence.
Attention : ne forcez jamais votre bébé à entrer dans l’eau, à mettre sa tête sous l’eau. Allez à son rythme et à celui de ses envies et de ses possibilités.

Pourquoi inscrire son enfant aux bébés nageurs ?

  • Pour qu'il fasse des découvertes sensorielles grâce à l’eau et aux accessoires mis à disposition (tapis en mousse, les planches, les jouets, bouées).
  • Pour développer sa motricité : votre enfant va monter, grimper, sauter, glisser, ramper, barbotter dans l'eau...
  • Pour l'éveiller socialement. Bébé fera des rencontres comme par exemple d'autres enfants de son âge et renforcera sa confiance en les autres, notamment lorsqu'il lâchera prise dans l'eau pour qu'on le rattrape.

Quels en sont les points négatifs ?

"Malgré cet encadrement et ces précautions, plusieurs études ont révélé que les séances de bébés nageurs pouvaient favoriser l’apparition de certaines pathologies respiratoires(asthme, bronchite chronique...) ou cardio-vasculaire." Parents.fr
"Il est absolument indispensable d'envoyer les enfants d'âge scolaire à la piscine pour leur apprendre à nager, car le risque de noyade est plus grave que tous les autres et la natation a de multiples vertus. En revanche, la pratique des bébés nageurs ne doit pas être envisagée lorsque les parents, les frères ou les soeurs du jeune enfant souffrent d'asthme ou d'autres formes d'allergie, notamment d'eczéma. C'est également le cas de ceux qui ont déjà eu une ou deux bronchiolites - pour mémoire, plus de 30 % des nourrissons souffrent de ce type de problème." Le Point.fr

Que devez-vous emmener dans votre sac avant d'y aller ?

  • Un maillot de bain classique ou un maillot anti-fuite ou une couche étanche (obligatoire dans certaines piscines).
  • Une serviette de bain ou un peignoir.
  • Un bonnet de bain pour bébé.
  • Des petites doses de sérum physiologique pour les yeux.
  • Une petit goûter pour après la séance : biberon d'eau ou de jus et un aliment (sucres rapides). Sachez qu'il faut aussi faire manger bébé une heure avant la séance (repas avec sucres lents et sucres rapides, éviter le lait) afin d’éviter une hypoglycémie ou des régurgitations.

À ne pas oublier aussi

  • Bébé doit toujours prendre un bain ou une douche avant la séance de bébé nageur.
  • Même si l'activité est possible, il faut être très vigilant avec les bébés asthmatiques.
  • Après les bébés nageurs, votre bébé sera très fatigué, faites-lui donc faire une longue sieste !

Merci d'avoir lu cet article !

N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux et à partager l'article !