Alors que vous venez de donner la vie et d'enfin rencontrer votre bébé, un sentiment étrange vous envahit : vous êtes mélancolique, irritable, vous perdez l'appétit... Il se peut que vous viviez ce qu'on appelle le baby blues. Heureusement, ce trouble de l'humeur n'est pas grave et se dissipe en quelques semaines. On vous dit tout ce que vous devez savoir sur le baby blues dans cet article.

Ce qu'il faut savoir sur le baby blues

Qu'est-ce que le baby blues ?

Aussi appelé "syndrome du 3e jour", le baby blues est une réaction post-natale très courante, touchant 30 à 80% des jeunes mamans.

Souvent dépassée par les évènements et les nouvelles responsabilités qu'avoir un enfant représente, la mère a peur de ne pas être à la hauteur et prend donc moins de plaisir avec son enfant qu'elle ne le devrait. Elle aura du mal à comprendre les besoins de son enfant et aura tendance à penser qu'elle n'est pas faite pour le rôle de mère.

Attention toutefois à ne pas confondre le baby blues et la dépression post-partum : le baby blues est une réaction qui ne dure que quelques jours et nécessite aucun traitement ou médicament, tandis qu'une dépression est une maladie qui se doit d'être traitée avec un spécialiste rapidement.

Quels sont les symptômes du baby blues ?

Le baby blues n'est pas une maladie et ne nécessite donc aucun médicament ou traitement. Généralement, les symptômes apparaissent alors que la mère est encore à la maternité, 3 à 10 jours après l'accouchement, et s'en vont d'eux-mêmes au bout de 10 à 15 jours.

On peut reconnaitre un baby blues à :

  • l'apparition d'une grande fatigue
  • des difficultés à dormir
  • de l'irritabilité
  • de la tristesse
  • des sauts d'humeur ou changement d'humeur fréquent
  • une perte d'appétit
  • de l'anxiété, un sentiment d'être dépassé par les évènements

Toutefois, si les symptômes persistent et s'aggravent (perte d'intérêt pour l'enfant, idées suicidaires, etc), alors il est important d'aller consulter un spécialiste, car cela n'est sans doute plus un baby blues, mais plutôt une dépression post-partum.

Quelle est la cause du baby blues ?

Les causes du baby blues sont biologiques et psychologiques.

En effet, un des premiers changement qui apparait suite à l'accouchement, c'est les hormones : le taux de progestérone et d'œstrogène chute drastiquement, ce qui provoque une grande fatigue et une fragilité psychique chez la femme. De plus, l'accouchement n'est pas une épreuve facile, ce qui n'aide pas la jeune maman à récupérer facilement.

Mais l'arrivée d'un bébé, c'est aussi ne plus penser qu'à soi ou au couple, mais aussi penser à une troisième personne ! Ceci nécessite beaucoup d'énergie et d'organisation, ce qui au départ, peut s'avérer être une épreuve très difficile pour la jeune maman. Le manque de soutien du père ou de la famille proche peut également être un facteur notable et peut engendrer une dépression ou de la tristesse.

Comment surmonter le baby blues ?

Si vous faites tout pour vous en sortir, alors il n'y a pas de raison que le baby blues ne s'aggrave. Pour traverser cette épreuve difficile, n'hésitez pas à :

  • En parler : beaucoup de femmes passent par là, alors n'hésitez pas à vous rapprocher d'un spécialiste pour en parler, ou d'en parler à vos proches. Il est essentiel que vous vous sentiez soutenue et rassurée.
  • Prendre du repos : c'est peut-être plus facile à dire qu'à faire, mais il va falloir vous ménager un peu. L'accouchement et l'arrivée d'un enfant sont des épreuves peu reposantes dans la vie d'une jeune maman, mais il est nécessaire que vous preniez le temps de souffler.
  • Prendre soin de vous : vous pouvez prendre du temps pour vous chouchouter, aller vous balader, faire du sport... Peu importe, du moment que cela vous aide à revenir en meilleure forme !
  • Privilégier des moments de couple : un enfant chamboule aussi la vie à deux, alors ne délaissez pas votre partenaire et pensez à faire des choses ensemble !
  • Revoir votre organisation : l'arrivée de l'enfant va bousculer votre organisation et vos habitudes, alors n'hésitez pas à tout préparer en amont pour vous éviter d'être surmenée par la suite !
Vidéo de la chaine YouTube La Maison des Maternelles

On espère que cet article vous aura plu et vous aura aider ! N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux et à lire nos autres articles pour plus de contenu.