En enlevant la couche de bébé, vous vous apercevez que ses fesses sont rouges et semblent irritées ? Il est fort probable que bébé ait un érythème fessier. Dans cet article, on vous dit tout sur cette irritation de la peau, comment la prévenir et surtout comment la soigner !

Tout savoir sur l'érythème fessier

L'érythème fessier, c'est quoi ?

L'érythème fessier chez le nourrisson est l'une des premières causes de rendez-vous chez un médecin. C'est une inflammation cutanée, souvent produite par le frottement prolongé de la peau de bébé contre une couche souillée par de l'urine ou des selles. Il peut également être du à une irritation liée aux détergents ou assouplissants utilisés pour nettoyer les couches en tissus ou lavables. L'érythème fessier est souvent douloureux pour l'enfant, bien qu'il soit bénin et sans conséquences graves.

Toutefois, il se peut que des lésions se forment et s'infectent (par des bactéries ou des champignons), ce qui nécessite un traitement antibiotique pour l'enfant. Dans ces cas-là, l'infection peut toucher d'autres parties du corps de votre bébé, comme les plis du cou ou de l'aine, entre les orteils ou encore entre les fesses et nécessite la consultation d'un médecin.

Quels sont les symptômes ?

Pour reconnaître un érythème fessier chez un nourrisson, il suffit d'observer si votre bébé a les symptômes suivants :

  • fesses chaudes, douloureuses et rouges
  • plaques rouges et boutons au niveau des fesses, organes génitaux ou les cuisses

Si votre enfant présente tous ces symptômes, alors il est important de bien traiter cette infection. On vous conseille également de voir un médecin rapidement si :

  • les symptômes durent plus de 4 jours
  • votre enfant a de la fièvre
  • votre enfant a des cloques ou des furoncles
  • des irritations apparaissent ailleurs que sur les zones touchées par la couche
Source : LES DERMO-COSMÉTIQUES DE BIAFINE®

Comment soigner l'érythème fessier de l'enfant ?

Prévenir l'érythème fessier

Quelques gestes importants permettent de prévenir les irritations de la peau fragile de bébé. En voici quelques-uns :

  • Évitez de faire porter à bébé des couches trop serrées dans lesquelles l'air circule difficilement
  • Pensez à changer régulièrement la couche de bébé
  • Nettoyer soigneusement les fesses de bébé à chaque change, soit avec de l'eau et un gant, soit une lingette, soit avec du coton et du lait de toilette spécial bébé
  • Pensez à bien hydrater la peau de bébé également avec des produits adaptés
  • Laissez respirer la peau de bébé en laissant ses fesses sécher à l'air libre après les avoir nettoyées
  • Si vous utilisez des couches jetables, essayez plusieurs marques (certaines contiennent des produits plus agressifs que d'autres)

Soigner l'érythème fessier

Généralement, l'érythème fessier s'en va de lui-même, sans médication, au bout de 3 ou 4 jours. Cependant, si le moment du change devient un réel supplice pour votre enfant, vous pouvez le soulager en lavant délicatement ses fesses à l'aide d'eau tiède, de savon doux ou de quelques gouttes d'huile d'olive. Procédez toujours de l’avant vers l’arrière, du plus propre vers le plus sale.

Pour l'essuyer, ne frottez surtout pas ! Vous risquerez de lui faire encore plus mal. En effet, il est préférable de tapoter plutôt, pour éponger l'eau, à l'aide d'un linge propre.

Vous pouvez également lui faire porter des couches superabsorbantes. Il est prouvé que ces couches ont un réel effet bénéfique contre les irritations de type érythème, car elles absorbent plus facilement et réduisent l'humidité.

Protéger les fesses de bébé (avant de remettre la couche) avec un onguent non parfumé à base d'oxyde de zinc ou de gelée de pétrole (vaseline) peut également le soulager. En effet, le zinc va permettre de réduire les irritations et les rougeurs.

L'idéal pour un enfant ayant de l'érythème fessier est d'avoir le plus possible les fesses à l'air libre.

Source : La Maison des Maternelles et des Parents

À lire également :


On espère que cet article vous aura été utile et instructif ! N'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé via les réseaux sociaux et à suivre suivre également sur les médias sociaux pour plus de contenu !