En France chaque année, environ 1000 enfants sont touchés par un AVC, qui correspond à un arrêt brutal de la circulation sanguine au niveau du cerveau, à cause d'un caillot qui bouche une artère à destination du cerveau. Il peut aussi être la conséquence d'une rupture d'une artère cérébrale, provoquant un saignement dans le cerveau. Comment les reconnaître et quelles sont les mesures à prendre ?



Quels sont les premiers signes de l'AVC chez l'enfant ?

L'AVC pédiatrique peut se situer au stade périnatal, qui débute avant la naissance et se poursuit jusqu'à 28 jours de vie. L'AVC pédiatrique comprend l'AVC fœtal et l'AVC du nouveau-né. Il peut aussi concerner le stade de l'enfance qui débute au 29ème jour de vie jusqu'à ses 16 ans.

Afin d'agir rapidement, il est nécessaire de connaître les signes d'alerte. Les enfants les plus âgés ont des symptômes très similaires à ceux des adultes: Une faiblesse d'un côté du corps, bras ou jambe, des troubles de la parole, et une déformation de la bouche.

Pour détecter ces signes, rien de plus simple: Demandez à l'enfant de sourire, de répéter une phrase simple, ainsi que de lever les deux bras en même temps. Si au moins l'une de ces trois actions est difficile ou impossible, appelez le 15 sans tarder.

Il peut avoir d'autres signes plus rares qui peuvent survenir comme des troubles de la vision, des maux de têtes brutaux, des vomissement, convulsions, pertes de connaissance...

Les symptômes de l'AVC périnatal

Il n'est pas toujours facile de détecter des symptômes chez des nouveau-nés, on ne peut pas leur demander de faire des actions pour vérifier, mais nous pouvons l'observer.

Voici quelques symptômes chez le nouveau-né: Mouvements répétitifs du visage, de la succion ou des yeux, mouvements de pédalage inhabituels, fixité du regard, apnées et pauses respiratoires, convulsions d'un membre, rigidité de certains groupes musculaires, poing souvent fermé ou orteils en griffe d'un côté du corps.

Si une anomalie d'un côté du corps de votre bébé apparaît, contactez sans tarder le SAMU, il est important de surveiller la santé de votre bébé.


À lire aussi :


Merci d'avoir lu cet article ! Laissez nous un petit commentaire sous cet article pour nous prouver votre soutien.

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à partager l'article !