La diversification alimentaire est une grande étape pour la croissance de votre enfant. En effet, celle ci ne réveil pas seulement le goût des aliments, mais aussi la texture et l’odeur, votre bébé a besoin de cette diversification pour lui donner l’envie et le plaisir de manger.

Lorsque votre enfant débute une diversification alimentaire, il faut prendre quelques précautions. En effet, il faut toujours être vigilant en matière d'alimentation. Il faut prendre en compte tous les besoins nutritionnels spécifiques de votre enfant. Certains aliments ne doivent pas être donnés avant un certain âge, et les portions doivent être adaptées.


à lire également : Tout savoir sur la diversification alimentaire


Quand commencer la diversification alimentaire ?

Au bout d’environ 4 à 6 mois, votre bébé aura besoin de diversifier son alimentation, allez voir un pédiatre quand vous le sentez ! Il répondra à toutes vos questions et vous guidez, nous donner des instructions et par quoi commencer, avec quels fruits et légumes. Le lait de croissance peut être complémentaire à une diversification dans certains cas.

Le lait 3ème âge, aussi appelé lait de croissance sera en complément de votre alimentation diversifiée et variée afin d'éviter les carences en fer, en acides gras, en calcium et en vitamine D.


à lire également : Quand passer au lait 3ème âge (lait de croissance) ?


Les aliments à éviter au début d'une diversification alimentaire

Avant l'âge d'1 an, certains aliments sont à éviter, notamment :

Les légumes peuvent être choisis lors d'une diversification alimentaire mais attention à bien les cuire et mixer. Évitez les légumes ayant un goût trop fort ou qui sont peu digestes comme par exemple les poivrons ou le céleri. Les légumes secs sont aussi à éviter avant l'âge de 12 mois comme les lentilles ou les pois chiches par exemple.

Les fruits, comme les légumes peuvent aussi être consommé par vos bébés à condition qu’ils soient cuits et mixés.

Concernant les protéines, comme l’œuf, qui est considéré comme un produit allergène. Cependant, ce n'est pas un aliment à bannir. Vous pouvez donner de petites quantités à votre nourrisson et augmenter les quantités petit à petit.

La viande peut être donnée à votre bébé si et seulement si elle est bien cuite pour éviter tout risque. Si vous lui donnez de la viande avec des oeufs, vérifiez bien que vous ne surdosez pas la quantité de protéines donnée à votre nourisson. Un surdosage n'est jamais bon.

En ce qui concerne les produits laitiers, il ne faut surtout pas donner de fromage au lait cru aux nourrisons puisque il y a un fort risque de transmission de germes pathogènes comme la listéria. Vous pouvez cependant vous tourner vers un fromage au lait pasteurisé.

De manière générale, il faut éviter les fritures : frites, beignets, viandes ou poissons frits, etc. qui sont trop gras pour votre enfant.

De même que pour les aliments sucrés, il ne faut pas en abuser.


Merci d'avoir lu cet article !

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et partager cet article !