Les vitamines sont indispensables au bon fonctionnement de l'organisme. Elles sont apportées par l'alimentation. Cependant, chez les bébés, les suppléments en vitamines sont parfois nécessaires. Mais comment savoir si bébé consomme suffisamment de vitamines ? Voici quelques conseils pour éviter les carences de bébé.

Les bébés sont généralement supplémentés en vitamines D et en vitamines K. En effet, leur alimentation n’étant pas assez variée. Même si le lait infantile et le lait maternel représente une source de vitamines K et D, sa concentration est encore trop faible pour assurer la totalité des besoins en vitamines de bébé. De plus, la vitamine D est synthétisée au niveau de la peau grâce à la lumière du soleil. Puisqu’ils ne sont que très peu exposés au soleil, il est important de les supplémenter en vitamines D.

La vitamine D pour bébé

La supplémentation en vitamine D peut varier en fonction de l'alimentation de bébé : lait maternel ou lait infantile, mais également selon les saisons selon si nous sommes en période hivernale ou estivale.

Le lait maternel contient très peu de vitamine K. Les bébés qui sont allaités exclusivement peuvent donc être carencé. Les laits infantiles enrichis en vitamine D (sur la base de 310 à 720 UI/l) permettent d'éviter ce type de carence chez les bébés nourris au biberon de lait infantile. Cependant, même les bébés qui prennent des préparations lactées présenteront de très faibles taux de vitamine K. En effet, les apports restent insuffisants et une supplémentation est obligatoire.

Il existe 2 façons d’administrer la vitamine K à un nouveau-né :

- Par injection dans la cuisse, dans les 6 heures suivant sa naissance

- Par voie orale de 3 doses : au moment de la naissance, une autre entre le 4e et le 7e jours et une troisième vers 4 semaines. Il est important d’administrer les 3 doses pour éviter les carences.

Cette vitamine est indispensable pour aider les os à absorber le calcium et à se fortifier. Notre corps a besoin de vitamine K pour former des caillots en cas de saignement.

Le pédiatre peut également administrer en cas de besoin des gouttes de vitamines K à en supplément des tétés.

Il n’y a pas d’effets secondaires pour les injections de vitamine K. On peut cependant observer une rougeur, une enflure ou une douleur au point d’injection. Cela peut faire peur à bébé, pour réduire la douleur et l’inconfort de l’injection, tenez votre bébé pendant l’injection. Vous pouvez aussi essayer de l’allaiter pour le réconforter pendant l’injection.

D’autres vitamines pour bébé ?

Seules les vitamines D et K sont indispensables en supplément pour bébé. Complémenter bébé avec d’autres vitamines sans l’accord du pédiatre peut être très nocif pour sa santé. En cas d’excès, les vitaimes peuvent s'accumulent dans l'organisme et endommager le foie du bébé. Certaines vitamines peuvent être naturellement éliminées par les urines. Ce sont les vitamines dites hydrosolubles (C, B1, B2, B3, B5, B6, H, B9 et B12). Ils ne sont pas obligatoires contrairement à la vitamine K et D.


À lire aussi :


On espère que cet sélection vous aura plu. N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux pour plus de contenu. À bientôt sur Passion Petite Enfance !