Bébé doit-il dormir sur le ventre ou sur le dos ? Les avis sur la question divergent. Pour éviter la mort subite du nourrisson, il est préférable de ne pas laisser les bambins dormir sur le ventre, mais que faire si bébé préfère dormir à plat ventre ? On vous explique tout sur les positions de sommeil les plus adaptées de bébé.

Tout savoir sur la bonne position de sommeil de bébé

Pourquoi bébé ne doit-il pas dormir sur le ventre ?

Depuis quelques années, les médecins s'accordent (presque) tous à dire qu'il est interdit de faire dormir les nourrissons sur le ventre. La principale cause étant d'éviter la mort subite du nourrisson (MSN) qui est d'autant plus fréquente lorsque les bambins dorment en position ventrale. En effet, dormir à plat ventre multiplierait les risques par 5 de mort subite.

C'est pourquoi, dès la naissance de l'enfant en maternité, la mère recevra des conseils sur le sommeil de bébé qui lui suggèreront fortement (pour ne pas dire que c'est une obligation) de faire dormir bébé sur le dos. En effet, le couchage sur le ventre est indiqué comme étant dangereux pour les nourrissons qui n'ont pas encore la force nécessaire pour tourner et relever la tête.

Le coucher sur le côté n'est pas une solution non plus : cette position latérale est trop instable et bébé risque de se retrouver à plat ventre quand même.

En d'autres termes, lorsque bébé dort sur le ventre, il risque de s'étouffer. Mais ce n'est pas tout, la position ventrale favorise également les risques d'hyperthermie, puisque les bébés n'ont pas encore la capacité de bien réguler la température de leur corps. C'est pourquoi il faut les habiller en fonction de la saison la nuit et veiller à ce que la chambre de bébé soit à la bonne température.

Que faire si bébé se retourne la nuit ?

Il est tout à fait possible que bébé ne supporte pas de ne dormir que dans une seule position, souvent contrainte, sur un matelas ferme (recommandé par les autorités sanitaires) et ressente donc l'envie de rouler sur lui-même pour se mettre sur le ventre, dans une position plus confortable pour dormir. C'est d'ailleurs souvent le cas des bébés sujets aux problèmes digestifs et aux reflux : ils dorment mieux en position ventrale.

Si c'est le cas, ne le forcez pas à se remettre sur le dos. Si bébé a eu la force de se retourner de lui-même, alors cela signifie qu'il aura assez de tonus pour ne pas s'asphyxier en dormant. Vous pouvez également choisir de volontairement le mettre sur le ventre lorsqu'il fait une sieste et que vous êtes à côté à le surveiller ou lors des temps d'éveil sur les tapis de jeux par exemple. Ainsi, vous serez rassuré, bébé sera tout de même sous surveillance et s'il a des maux de ventre, ceux-ci seront soulagés !

Pour assurer la sécurité de l'enfant, ne l'encombrez pas de peluches, de couvertures, de draps, de cales-têtes ou de coussins anti-tête plate : cela risquerait de le frustrer, de l'empêcher de se mouvoir correctement et constituera plus un danger qu'autre chose !

Quels sont les risques à dormir sur le dos pour bébé ?

Certaines conséquences sont désormais reconnues sur le fait de dormir sur le dos, mais cette position ne présente aucun risque majeur. La seule chose que bébé peut avoir, c'est ce qu'on appelle le syndrome de la tête plate : en effet, la plagiocéphalie concerne environ 20% des bébés qui dorment régulièrement sur le dos.

Toutefois, plusieurs études alertent sur la position dorsale : des problèmes vertébraux, des scolioses, des soucis de mâchoires ou de dentition sont parfois détectés. En effet, en étant sur le dos, bébé ne peut muscler ni ses bras, ni sa nuque et ne peut donc apprendre à tenir sa tête. Pour palier à ce problème, les temps d'éveils et les jeux sur le ventre sont indispensables.

À quel âge bébé peut-il dormir sur le ventre sans risque ?

Vers l'âge de 4 à 6 mois, bébé commence à apprendre à se retourner tout seul. C'est donc vers cet âge-là que bébé va acquérir la mobilité nécessaire pour dormir sur le ventre sans que cela ne présente aucun risque : en effet, il aura assez de force pour dégager sa tête du matelas s'il rencontre des difficultés à respirer.

Source : La Maison des Maternelles et des Parents

On espère que cet article vous a plu. On vous souhaite une bonne journée et à bientôt sur Passion Petite Enfance !