Votre enfant aura probablement adopté une alimentation diversifiée et variée vers l'âge d'un an. Il découvre petit à petit les différents goûts des aliments et commence à manger les mêmes aliments que les adultes. Cependant, il ne faut pas aller trop vite dès le début. En effet, ses apports en lait restent importants et spécifiques au début de la diversification alimentaire.

C’est là qu’entre en jeu le lait de croissance qui joue un rôle essentiel en tant que relais avec le lait 2ème âge (ou lait de suite). Le lait de croissance est donc complémentaire à l'alimentation diversifiée du votre enfant.


à lire également : Top 10 des laits 3ème âge ou laits de croissance pour bébé


Qu'est-ce que un lait de croissance ?

Les laits de croissance, aussi appelé lait troisième âge, sont souvent conseillés aux enfants de plus de 1 an et ayant une alimentation diversifiée. C’est un lait spécifique qui va venir apporter des nutriments essentiels au bon développement de votre enfant.

Le lait de croissance permet de satisfaire les besoins de votre enfant en fer, en zinc et en acides gras essentiels. Ces éléments sont essentiels pour l'enfant, notamment pour le développement de son système immunitaire. Mais également pour, comme son nom l'indique, une croissance optimale de votre enfant. Malgré ses nombreux avantages, le lait de croissance, aussi appelé lait troisième âge, est source de conflits chez les professionnels de santé et d’alimentation d’un bébé, les avis diffèrent au sujet de son intérêt.

Nous allons décrypter pour vous la composition du lait troisième âge.


à lire également : Lait de croissance: Vraiment utile ?


À partir de quel âge donner du lait de croissance à son enfant ?

Les professionnels recommandent de passer du lait deuxième âge (lait de suite) au lait troisième âge (lait de croissance) entre 10 et 12 mois, dès que l’enfant débute a une alimentation diversifiée. Le lait troisième âge peut être jusqu’à l’âge de 3 ans.


à lire également : Tout savoir sur la diversification alimentaire



Remplacer le lait de croissance par du lait végétal, est-ce possible ?

Le lait de vache ne permet pas de satisfaire pleinement les besoins nutritionnels de l’enfant de 1 à 3 ans. Ceci dit, les laits végétaux comme le lait d’amandes, le lait de soja, le lait d'avoine, le lait d'épeautre, le lait de noisette... ne sont pas adaptés aux besoins nutritionnels de l’enfant non plus.
Ces laits ont un apport faible en acides gras essentiels, en lipides et en calcium (sauf pour le lait d’amandes), et sont trop sucrées pour l’enfant. Ils ne sont donc pas conseillés aux enfants.

De plus, il est à noter que le lait de croissance est dispensable si un allaitement maternel correct a eu lieu jusqu’à 6 mois, le lait maternel apporte tous les besoins nutritionnels pour le bon développement physique et cérébral du bébé. Après ces 6 mois d’allaitement, un lait deuxième âge jusqu’à 2 ans, maximum 3 ans. Si le lait de croissance n’est pas forcément utile après un allaitement, il n’est pas forcément utile de prendre un lait de vache. Un lait végétal plus digeste est le bienvenu.

Le lait de croissance est-il vraiment indispensable ?

La question de l'utilité du lait de croissance est souvent posée. Certaines personnes pensent que le lait de croissance est indispensable pour répondre aux besoins de fer de l'enfant. D'autres pensent que le lait de croissance n'est pas indispensable et qu’il peut être remplacé par le lait de vache. Nous allons décrypter pour vous la composition du lait troisième âge.

Ceci dit, en dehors de son apport nutritionnel fort en acides gras, en calcium et en vitamine D, le véritable intérêt et argument indiscutable du lait de croissance et la teneur en fer presque 25 fois plus importante que le lait de vache.


Merci d'avoir lu cet article ! Laissez nous un petit commentaire sous cet article pour nous prouver votre soutien.

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à partager l'article !