L’allaitement exclusif assure une alimentation optimale aux nourrissons jusqu’à l’âge de six mois. Par la suite, les nourrissons ont besoin d’aliments complémentaires pour répondre à leurs besoins nutritionnels. C’est alors que le sevrage commence. Le sevrage désigne le processus graduel d’introduction d’aliments complémentaires au régime du nourrisson, tout en poursuivant l’allaitement.

Il n’y a pas de moment défini pour mettre un terme à l’allaitement. Le sevrage doit être décidé par la mère ou par le bébé. Il peut prendre plusieurs semaines ou plusieurs mois selon si c'est un sevrage initié par le bébé ou par la maman.

Pourquoi arrêter l'allaitement

Les organismes de santé tels que l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommandent que les bébés soient nourris exclusivement au lait maternel jusqu'a leurs six premiers mois, puis que le lait de leur mère soit combiné avec d'autres aliments, les aliments complémentaires, jusqu'à l'âge de deux ans au minimum.

Après six mois, votre bébé a besoin de teneur plus élevée de certains nutriments, notamment le fer, le zinc et les vitamines B et D, qu'il ne peut pas obtenir de votre lait maternel ni en puisant dans ses propres réserves.

Comment arrêter l'allaitement

Pour commencer le sevrage de votre enfant, mieux vaut le faire progressivement. En cas  d'arrêt brutal de l'allaitement, vous risquez de développer un engorgement, un blocage des canaux ou une mastite. De plus, ce changement brusque pourrait impacter négativement l'appareil digestif et le système immunitaire de votre bébé.

Arrêtez l'allaitement lorsque vous vous sentirez prête. Écoutez vos ressentis. Cela vous aidera psychologiquement pour le sevrage qui peut mettre un terme à un moment de douceur entre la mère et l'enfant.

Débuter le sevrage avant six mois

Si vous souhaitez arrêter l'allaitement avant les six mois de votre bébé (sevrage initié par la maman), il vaut mieux commencer par supprimer une séance d'allaitement par jour et remplacez-la par un biberon de lait artificiel.

Un arrêt progressif est favorisé afin d'éviter le risque d'engorgement des seins. Cependant, si la situation devient inconfortable, essayez d'exprimer un peu de lait (en pressant sur votre sein), juste assez pour vous soulager sans stimuler votre corps pour qu'il en produise plus.

Au bout de quelque jour, votre corps se sera adapté à ce nouveau volume. Supprimez une nouvelle tétée par jour puis continuez jusqu'à supprimer toutes les séances d'allaitement et jusqu'au sevrage total de votre bébé.

Débuter le sevrage après six mois

Votre bébé commencera à manger des aliments solides vers six mois, vous constaterez que la fréquence de ses séances d'allaitement diminuera. Au bout d'un an, votre bébé sera probablement passé à deux tétées par jour, complétées par des repas et des collations.

Toutefois, si vous voulez réduire davantage la fréquence, faites-le progressivement, supprimez une séance d'allaitement à la fois et offrez du lait artificiel à la place si votre bébé a moins de 12 mois. Pour le lait de vache, attendez que votre bébé ait au moins un an.

Exemple de sevrage pour un nourrisson qui a 5 tétées par jours :

  • les 3 premiers jours : 4 tétées et 1 biberon
  • les 3 jours suivants : 3 tétées et 2 biberons
  • les 3 jours suivants : 2 tétées et 3 biberons
  • les 3 jours suivants : 1 tétée et 4 biberons
  • les jours suivants : 5 biberons

Ainsi, bébé sera complètement sevré après 2 semaines.

Le sevrage initié par le bébé

Si vous choisissez de laisser votre bébé décider du moment auquel arrêter l'allaitement, le processus de sevrage sera certainement plus lent et progressif. Au fil des mois, ses tétées seront plus courtes et moins fréquentes, et au bout d'un moment, l'enfant n'est tout simplement plus intéressé.

De cette façon, votre corps a tout le temps de s'adapter, il est donc peu probable que vous souffriez d'un engorgement inconfortable.

Sevrage brusque

Parfois, vous n'avez juste pas le choix que d'arrêter l'allaitement soudainement pour des raisons de santé ou si vous devez être éloigné de bébé.

Si vous allaitez votre enfant jusque-là, vous devrez certainement exprimer votre lait pour éviter que vos seins ne s'engorgent de manière inconfortable. Vous pouvez utiliser un tire-lait ou l'exprimer directement en pressant sur vos seins afin de désengorger le sein.

Si vous ressentez de la douleur au niveau des seins, vous pouvez prendre du paracétamol. Suivez toujours les conseils du fabricant et du pharmacien et consultez un professionnel de santé au sujet de vos éventuels traitements médicamenteux.


Merci d'avoir lu cet article !

N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux et à partager l'article !