Un lait vraiment “sur mesure”

Le lait maternel offre la garantie d'apporter au bébé tous les nutriments dont il a besoin pour grandir et se développer en bonne santé. Il apporte des éléments enzymatiques qui favorisent la digestibilité du lait : anticorps, hormones, facteurs immunitaires et autres oxydants dont le nourrisson a besoin. De plus, il évolue au fil du temps pour s’adapter à la croissance du bébé.

L’allaitement maternel a également des bénéfices sur le long terme, s’il est exclusif et s’il dure plus de 3 mois, puisqu’il permet de réduire l’incidence des diarrhées aiguës, des infections ORL et des infections respiratoires sévères. Une étude récente montrant un lien entre un allaitement prolongé et une moindre incidence de l’allergie chez l'enfant. Il est aussi considéré comme un facteur de lutte contre les risques d’obésité, de surpoids et de diabète de type 1 et 2 aussi bien chez l'enfant que chez la mère.

Débuter l'allaitement

Vous pouvez commencer l'allaitement dès la naissance du bébé. Le nouveau-né doit téter le plus rapidement possible et donc être mis au sein alors que la maman est encore en salle de naissance.

En effet, c’est dans les heures qui suivent la naissance que le réflexe de succion est le plus intense. Les nouveau-nés ont une période d’éveil calme après la délivrance où ils sont particulièrement réceptifs à l’allaitement. Si votre bébé ne veut pas téter immédiatement, essayez à nouveau une demi-heure plus tard.

Après la 6e heure, ce réflexe diminue progressivement pour ne réapparaître que deux jours plus tard. Pendant ce laps de temps, les mises au sein seront beaucoup plus difficiles, tant pour la mère que pour l’enfant.

Les différentes positions de l'allaitement

Avant de commencer à donner le sein à votre enfant, prenez le temps de bien vous laver les mains et de les sécher avec une serviette propre. Si vous nettoyez vos seins, attention à ne pas mettre de savon, ni produit susceptible de masquer l’odeur naturelle du sein qui rassure l’enfant et facilite l’allaitement.

Maintenant que vous êtes prête, trouvez LA position dans laquelle vous êtes la plus à l'aise. Pour savoir qu'elles sont les différentes positions de l'allaitement, cliquez ici.

N’oubliez pas que votre nouveau-né va téter près de trois heures par jour...  Alors installez-vous le plus confortablement possible. Pour allaiter, il faut se sentir bien. Dans un lit, un fauteuil, n'importe quel endroit tant que vous vous sentez bien.

Nos derniers conseils

  • On n'allaite pas pour allaiter. Il faut le vouloir et y croire pour que cela se passe le mieux possible, pour se sentir à l'aise et pour mettre le nourrisson à l'aise.
  • Vous pouvez demander de l'aide à compagnon parce que l'allaitement ce n'est pas toujours facile. Cela prend du temps et de l'énergie. Demandez de l'aide pour les tâches ménagères du quotidien. Cela vous laissera plus de temps pour vous.
  • Prenez soin de vos seins et de vos mamelons ! N'agressez pas vos mamelons après la tétée avec un sèche à cheveux mais laissez plutôt le mamelon sécher à l’air libre.

À lire également : - Combien de fois et combien de temps allaiter ?

- Les différentes positions de l'allaitement


Merci d'avoir lu cet article !

N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux et à partager l'article !