Depuis le 1er janvier 2018, le calendrier vaccinal de bébé a changé et compte désormais non plus 3, mais 11 vaccins obligatoires. Vous vous demandez à quel moment bébé doit aller chez le médecin pour se faire vacciner et contre quoi ? On vous explique tout dans cet article !

Les vaccins obligatoires pour les enfants en France

Le vaccin contre la diphtérie

Causée par une bactérie, la diphtérie est une maladie très contagieuse. Elle se développe généralement dans la gorge et se manifeste par une angine à "fausses membranes". Cette infection produit une substance appelée "toxine", de couleur blanche et qui recouvre les amygdales.

Ce vaccin est obligatoire pour tous les nourrissons, qu'ils soient nés avant ou après le 1er janvier 2018. Il repose sur 2 injections et un rappel. Un second rappel doit être fait chez les enfants âgés de 6 et 12 ans. Puis tous les 20 ans après 25 ans. Chez les séniors (après 75 ans), il se fait tous les 10 ans.

Le vaccin contre le tétanos

Le tétanos n'est pas une maladie très contagieuse, cependant elle est très grave et souvent mortelle. En effet, la toxine responsable du tétanos produits des contractions musculaires très intenses, pouvant atteindre les muscles respiratoires.

Généralement, le tétanos se contracte à la suite d'une plaie, d'une piqure ou d'une coupure, alors que l'individu est en contact avec la terre. La vaccination antitétanique est le seul moyen de ne pas contracter la maladie : en effet, contrairement à beaucoup d'autres maladies, une première infection n'empêche pas d'en avoir une nouvelle.

Ce vaccin est obligatoire pour tous les bébés nés avant et après janvier 2018 et repose sur 2 injections et un rappel. Un rappel doit également être fait chez les enfants de 6 et 12 ans. Enfin, pour les adultes, il doit être refait tous les 20 ans à partir de 25 ans, puis tous les 10 ans à partir de 75 ans.

Le vaccin contre la poliomyélite

La poliomyélite est une maladie causée par un virus attaquant le système nerveux et provoquant des paralysies. Ce virus est présent dans les selles humaines de personnes contaminées. La contamination, quant à elle, se fait par voie digestive, en buvant de l'eau contaminée, des aliments souillés ou par des mains sales.

Ce vaccin est également obligatoire depuis 2018. Il doit se faire sous forme de 2 injections chez les nourrissons, puis d'un rappel. Chez les enfants, un rappel doit être fait à 6 ans, puis un second entre 11 et 13 ans. Enfin, à partir de 25 ans, il doit être fait tous les 20 ans. À partir de 75 ans, c'est tous les 10 ans.

Le vaccin contre la coqueluche

Cette maladie infectieuse respiratoire est très contagieuse. Elle est provoquée par une bactérie qui s'attrape par voie aérienne (postillons ou toux). On reconnait essentiellement cette maladie par la quinte de toux qu'elle provoque. Chez les nourrissons de moins de 6 mois, cette maladie est particulièrement dangereuse, car sujette à des complications.

Le vaccin contre la coqueluche est obligatoire. Il nécessite 2 injections pour les nouveaux-nés, puis un rappel. Pour les enfants, un rappel doit être fait vers l'âge de 6 ans, puis vers l'âge de 11-13 ans. Chez les adultes, ce vaccin peut être proposé dès l'âge de 25 ans à l'occasion du rappel diphtérie–tétanos–poliomyélite s'il n'a pas déjà été fait durant les 5 dernières années. Un rattrapage peut également être proposé après 39 ans.

Les vaccins contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR)

La rougeole, les oreillons et la rubéole sont trois maladies infectieuses très contagieuses. Toutes les trois sont dues à un virus. Elles sont souvent traitées en même temps, d'où le nom "vaccin ROR".

Ce vaccin est bien évidemment obligatoire. Chez les bébés, deux injections sont à faire. Pour les personnes nées après 1980, la vaccination nécessite 2 doses.

Le vaccin contre l'haemophilus influenza de type B

La vaccination contre l'haemophilus influenza de type B est très importante, car elle est responsable de méningites et de pneumonies sévères. Cette maladie se manifeste au niveau du nez et de la gorge, et s'attrape par voie aérienne (toux, postillons). Heureusement, une première infection à la maladie vous immunise ensuite pour la vie.

Chez les nourrissons, ce vaccin est obligatoire. Une injection et un rappel sont de rigueur. Un rattrape vaccinal peut également se faire jusqu'à l'âge de 5 ans.

Le vaccin contre l'hépatite B

Également causée par un virus, l'hépatite B est une maladie qui s'attaque au foie. C'est une maladie sexuellement transmissible. Elle peut également s'attraper suite à un contact avec du sang contaminé.

Cette vaccination est obligatoire. Il est possible d'effectuer ce vaccin en même temps que d'autres, sous formes de vaccins combinés. Elle est alors faite sous forme de 3 injections. Un rattrapage peut être proposé pour les adolescents de moins de 16 ans.

Le vaccin contre le pneumocoque

Le pneumocoque est une bactérie, responsable de méningites, otites, mais aussi de pneumonies. La contamination se fait par voie aérienne. Avec le temps, le pneumocoque devient de plus en plus résistant aux antibiotiques, ce qui le rend difficile à traiter.

C'est pourquoi un vaccin contre le pneumocoque est rendu obligatoire pour les nourrissons nés avant ou après janvier 2018. Il se fait sous forme de deux injections et d'un rappel. Pour les bébés prématurés ou ayant des faiblesses pulmonaires, trois injections et un rappel sont recommandés. Après 2 ans, ce vaccin n'est utile que pour les enfants et adultes présentant des risques d'immunodépression.

Le vaccin contre le méningocoque de type C

Cette bactérie présente dans la gorge et dans le nez n'entraîne pas toujours des maladies, mais peut provoquer des infections graves comme des méningites. Il existe plusieurs types de méningocoque, mais en France, le type B et le type C sont les plus répandus. Aujourd'hui, il n'existe qu'un vaccin contre le type C.

Ce vaccin est obligatoire. Il se fait sou forme d'une injection et d'un rappel. Entre les deux, il faut minimum 6 mois. Si vous n'avez pas été vacciné, il est possible de le faire si vous avez entre 12 mois et 24 ans révolus avec une dose unique.

À quel âge bébé doit se faire vacciner ?

Les vaccins et le covid19

Malgré le coronavirus, il est toujours aussi important de faire vacciner son enfant, surtout avant l'âge de 2 ans. En effet, il est primordial de continuer à les protéger contre les maladies graves et contagieuses, d'autant plus que le covid peu aggraver les choses (même si les enfants sont très peu touchés). Pour cela, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre médecin traitant ou de votre pédiatre.

N'oubliez pas non plus de faire les vaccins ou les rappels de vaccin de vos enfants qui n'ont pas pu être fait à cause du confinement !

Le calendrier vaccinal de l'enfant

Pour que votre enfant soit admis en collectivité, il doit être vacciné. Depuis le 1er janvier 2018, les vaccins qui étaient seulement recommandés sont maintenant devenus obligatoires.

À noter que les enfants de plus de 12 mois et résidant en Guyane également être vaccinés (obligatoire) contre la fièvre jaune.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici un petit tableau récapitulatif des vaccins à faire sur vos enfants et des rappels en fonction de leur âge.

Source : https://vaccination-info-service.fr/

Les vaccins à faire à 1 mois

Pour les bébés âgés de 1 mois, le vaccin contre la tuberculose (BCG) est recommandé, mais n'est plus obligatoire depuis 2007.

Les vaccins à faire à 2 mois

Pour les bébés de 2 mois, les premières doses des vaccins suivants sont à faire :

  • Diphtérie
  • Tétanos
  • Hepatite B
  • Pneumocoque
  • Poliomyélite
  • Coqueluche
  • Haemophilus Influenza B

Les vaccins à faire à 4 mois

À partir de 4 mois, vous devez administrer la deuxième dose des vaccins précédents à votre enfant, à savoir :

  • Diphtérie
  • Tétanos
  • Hepatite B
  • Pneumocoque
  • Poliomyélite
  • Coqueluche
  • Haemophilus Influenza B

Les vaccins à faire à 5 mois

Lorsque bébé atteint ses 5 mois, il peut alors se faire vacciner contre la méningocoque de type C. À cet âge-là, il n'aura que la première dose.

Les vaccins à faire à 11 mois

Au 11 mois de l'enfant, les vaccins suivants sont à faire :

  • Diphtérie
  • Tétanos
  • Hepatite B
  • Pneumocoque
  • Poliomyélite
  • Coqueluche
  • Haemophilus Influenza B

Les vaccins à faire à 12 mois

La deuxième dose du vaccin contre la méningocoque C peut être faite lorsque bébé atteint ses 1 ans.

Les vaccins contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) peut également se faire (1ère dose).

Les vaccins à faire entre 16 mois et 18 mois

Entre 16 et 18 mois, bébé pourra avoir la 2ème dose du vaccin ROR.


À lire également :


On espère que cet article vous aura plu. Pour plus ne contenu, n'hésitez pas à lire nos autres articles ou à nous suivre sur les réseaux sociaux. Bonne journée à tous !