D’après l’INED (Institut national d’études démographiques) un pic de naissance est prévu pour septembre 2019.  En effet, chaque année les statistiques se précisent, un pic de naissance se forme en septembre en France et en Europe.

Le pic de ces naissances se situe le 23 septembre exactement. Pourquoi en septembre et pas un autre mois ? Pourquoi chaque année ? C’est très simple, il suffit de remonter 9 mois avant septembre, c’est-à-dire fin décembre/début janvier, là où la conception des enfants est plus fréquente !  En période festive de fin d’année, les couples se laissent aller ou à concrétiser leur désir d’avoir un enfant, ou oublient leur contraception ! D’ailleurs, le nombre d’interruptions volontaires de grossesses (IVG) est trois fois plus important le 31 décembre qu’un jour normal d’après l’INED.

Depuis quelques années la fin d’année et particulièrement les fêtes est la source la plus importante de conception d’enfants, mais ce modèle-là est assez récent. En effet, dans les années 1970 à 1980, ce pic de naissance était aux alentours du mois de mai, qui correspondait à une conception faite pendant l’été de l’année précédente, dans une saison qui est propice à la sexualité. Avant ces années-là il y avait également des raisons religieuses, les personnes les plus pratiquantes à la religion chrétienne avaient tendance à proscrire les rapports sexuels durant les fêtes liées à Noël, mais au fil des années, ces raisons religieuses s’oublièrent peu à peu.


À lire aussi :


Merci d'avoir lu cet article ! Laissez nous un petit commentaire sous cet article pour nous prouver votre soutien.

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à partager l'article !