Passion Petite Enfance revient avec un nouvel article sur l'accouchement. On sait à quel point de nombreuses femmes ont peur d'accoucher. C'est une sacrée étape. On vous partage donc nos meilleurs conseils pour gérer cette peur de l'accouchement.

La peur de l'accouchement, une peur courante

De nombreuses femmes enceintes appréhendent leur accouchement pour différentes raisons. Elles craignent la douleur, l'épisiotomie, la péridurale, mais également la rencontre avec bébé. Ce moment unique est aussi une source d'angoisses car il fait surgir de nombreuses questions : est-ce qu'on va être une bonne mère ? est-ce qu'on va réussir à s'adapter à cette nouvelle vie avec bébé ?  Bref. On se pose généralement un tas de questions.

Même si l'appréhension de l'accouchement est courante, cette peur poussée à l'extrême peut être un réel handicap. La peur panique de l'accouchement est connue sous le nom de tocophobie. Selon les recherches, seulement entre 2,5% et 14% des femmes seraient touchées par cette phobie. Néanmoins, d'autres chercheurs estiment que le pourcentage s'élèverait plutôt à 22%.

Sans plus attendre, nous vous livrons nos meilleurs conseils pour faire face à la peur de l'accouchement.

Comment gérer sa peur de l'accouchement ?

Créez un projet de naissance qui vous ressemble

La rédaction du projet de naissance est de plus en plus répandue. C'est une réflexion qui porte sur le déroulement de la grossesse, l'accouchement et l'arrivée du bébé.

Comment souhaitez-vous que se déroule votre accouchement ? Préférez-vous donner naissance à votre enfant dans une maternité, ou bien dans une maison de naissance ? Souhaitez-vous une péridurale ? C'est les réponses à ces questions qui figureront dans le projet de naissance de votre bébé.

Plus vous créerez un projet qui vous ressemble, moins vous serez gagnées par l'anxiété. Tout simplement parce que vous et les équipes soignantes qui vous suivent savent exactement dans quelle direction vous voulez aller. De ce fait, il sera beaucoup plus facile de lâcher prise quant à votre peur de l'accouchement.

Parlez-en !

Commencez par discuter de votre peur avec votre entourage. Essayez de parler de vos craintes sans tabou à vos proches, ainsi vous extérioriserez et ne somatiserez pas.

N'oubliez pas également de vous tourner vers les professionnels de la santé. Ils seront les plus à même à vous rassurer, ils sont aussi là pour ça.

Conclusion : ne vous auto-censurez pas et parlez librement de votre peur d'accoucher.

Attention aux forums et à ce que vous lisez sur internet

Internet peut être à la fois une source d'informations sans égale, mais également une source de stress considérable. Veillez TOUJOURS à prendre le contenu que vous lisez avec des pincettes. L'accouchement est différent pour chaque femme, tout simplement parce que chaque corps est unique, et que chaque bébé l'est aussi.

Si vous lisez des témoignages d'accouchement qui se sont très mal passés, ça ne vous sera pas bénéfique. Bien au contraire. Lire ce genre de choses vous plongera plutôt dans un climat anxiogène.

Si vous cherchez des informations, c'est top ! Mais veillez toujours à sélectionner le contenu de sources fiables, et à ne pas vous monter la tête.

Ce troisième conseil vous permettra également de lâcher prise, et de moins redouter le moment de l'accouchement.

Préparez-vous

Aujourd'hui, les futurs parents se préparent de plus en plus tôt à l'arrivée de bébé. Et c'est une très bonne chose. Un tas de pratiques préparant à l'accouchement vous permettront de faire face à votre appréhension du moment fatidique.

  • La sophrologie

La sophrologie est une pratique très répandue dans la préparation à l'accouchement. Elle permet notamment de travailler sur le corps, mais également sur le mental. La respiration constitue la base de la sophrologie : elle permet à la future maman (et au futur papa) de décontracter son corps grâce à la respiration. Mais ce n'est pas tout, la sophrologie a aussi pour objectif d'apprendre à gérer la douleur, à accompagner les contractions, et à lâcher prise grâce à la respiration.

C'est une pratique très intéressante qui a fait ses preuves auprès de beaucoup de futures mamans qui avaient peur de l'accouchement.

  • L'haptonomie

L'haptonomie est elle aussi une pratique de préparation à l'accouchement très appréciée par les parents. Elle consiste à apprendre à communiquer avec le bébé pendant la grossesse, afin de commencer à créer du lien avant sa naissance.

Cette technique de préparation à l'arrivée de son futur enfant permet aux futurs parents de vivre des moments magiques, d'aller à la rencontre de leur enfant et ainsi de dédramatiser l'accouchement. Comme la maman aura noué du lien avec son bébé tout au long de sa grossesse, elle sera moins craintive du jour de la rencontre.

  • Le suivi psychologique

Si votre peur de l'accouchement est trop intense, n'hésitez pas à demander conseil à votre sage femme. Elle pourra peut-être vous proposer un suivi psychologique afin que vous dépassiez cette angoisse et ce blocage relatif à l'accouchement. En essayant de comprendre cette peur, vous réussirez mieux à la combattre.

Positivez !

Même si vous avez une peur bleue, n'oubliez pas l'essentiel : vous allez donner naissance à votre bébé. C'est le miracle de la vie. Ce petit bout de chou va venir chambouler votre existence pour le meilleur. Alors positivez, c'est super ce qu'il vous arrive. :)

On espère que nos conseils vous permettront de faire face à votre peur de l'accouchement. N'oubliez pas que vous n'êtes pas seule, de nombreuses femmes ont aussi cette peur. Mais on peut la combattre !

A très bientôt.