Si vous venez d’avoir un enfant, la question de l’animal de compagnie se posera forcément tôt ou tard.

Quel animal de compagnie choisir lorsque l'on a un enfant ? Chien, chat, lapin, hamster… Il est fort possible que votre enfant vous en réclame un un jour ou l’autre. Mais attention car ces animaux ont d'abord un prix, et surtout, ils demandent de l'attention quotidiennement.

Un animal de compagnie reste un être vivant et sensible, dont votre enfant va devoir s'occuper tout au long de la vie de l'animal. Il est donc essentiel de se poser plusieurs questions avant de passer à l'acquisition d'un compagnon de vie ! La question n'est pas de se demander quel est le meilleur chien de compagnie pour un enfant mais plutôt si l'on est capable d'en prendre soin !

  • Il est important de se demander combien de temps vous et votre enfant pourrez consacrer à ce nouveau compagnon. En effet, s'occuper d'un poisson ne demande pas le même temps que de s'occuper d'un chien par exemple.
  • Il est aussi essentiel de se demander si tous les membres de la famille sont prêts à accueillir cet animal de compagnie : même s'il peut être destiné à un seul membre de la famille, il faut tout de même s'assurer que tout le monde est d'accord avec cette décision puisqu'ils devront tout de même vivre avec.
  • Concernant également la famille, il est primordial de se renseigner et de vérifier qu'aucun des membres de la famille est allergique aux poils de cet animal.
  • Quel budget souhaitez-vous accorder à ce compagnon de vie et quel est le budget de tel ou tel animal ? Bien sûr, il ne s'agit pas uniquement d'acheter l'animal. Il faut également penser aux frais vétérinaires, aux traitements anti-puces, aux vaccins, au lieu de vie (cage, aquarium..), à la nourriture et aux autres "extras" qui peuvent en découler.
  • Une question également intéressante est de se demander quelle est l'espérance de vie de l'animal ? En effet, l'espérance de vie d'un hamster et d'un chien n'est pas la même, donc la garde de cet animal sera forcément elle aussi différente.
  • Enfin, que ce soit un petit ou un grand animal de compagnie, il faut également ne pas négliger le fait que vous ne pourrez pas forcément l’emmener en week-end ou en vacances avec vous. Il est donc important de s'organiser et de se demander ce que vous ferez de votre animal de compagnie si vous ne pouvez pas l’emmener avec vous.

Il est aussi essentiel de ne pas oublier que lorsque vous décidez de prendre un animal de compagnie, vos enfants vont vous promettre de s'en occuper, cependant ce n'est pas sûr que ces promesses durent sur le long terme.
Il vous arrivera peut-être de devoir vous occuper de sortir le chien, nourrir le chat, nettoyer la cage du cochon d'Inde, ou changer l'eau des poissons !

C'est pour cette raison qu'il est important d'apprendre à votre enfant que s'il veut un animal de compagnie, il va devoir s'en occuper, en prendre soin et même l'éduquer. Il faut surtout lui faire comprendre que choisir de prendre un animal est une responsabilité et que ce n'est pas un jouet.


La relation entre l'enfant et entre l'animal

Avoir un animal de compagnie peut être quelque chose de très bénéfique pour votre enfant et pour son propre développement.

La présence d’un animal de compagnie dans un foyer et notamment auprès d’un enfant permet à l'enfant développer son sens des responsabilités mais cela permet aussi de structurer sa personnalité. Le fait d'avoir un petit compagnon de vie peut l’apaiser et faciliter le développement de diverses compétences.

Bien sûr, si vous apprenez à votre enfant à respecter l'animal, et à le considérer comme un être vivant et sensible, alors la relation entre les deux ne pourra être que bonne. Les animaux en terme général sont très fidèles, très attachés et très aimant vis-à-vis des plus jeunes, il est donc essentiel que votre enfant n'abuse pas de cette gentillesse.

En savoir plus : Les vertus d'avoir un animal de compagnie dans la famille

La relation entre votre enfant et son animal de compagnie n'est pas limitée aux simples caresses et jeux qu'ils peuvent entretenir. Ce compagnon de vie peut se révéler être un véritable allié dans la vie et dans le développement de votre enfant. En effet, l'animal de juge pas, n'est pas méchant, et est très fidèle. Même s'ils ne discutent pas entre eux, ils peuvent se comprendre et partager de réels moments de complicité.

Cette relation complice permettra d'ailleurs à votre enfant de développer certaines compétences. Par exemple, pour un bébé d'un an, voir l'animal se déplacer sur ses quatre pattes peut l'inciter à marcher et à courir, cela peut le stimuler et lui donner envie de l'imiter. Également, la présence de cet animal peut l'aider à s'ouvrir aux autres. Puisqu'il a su s'ouvrir à cet animal qu'il ne connaissait pas, il saura par la suite mieux gérer ses émotions lorsqu'il rencontra une période de peur vis-à-vis des autres.


Nos derniers conseils

  • Il faut savoir qu'un animal va toujours plus se tourner et aller vers un enfant qui est plus réservé, qui ne l'embête pas et ne l'envahit pas.
  • À l'âge de 2 à 3 ans, le jeune enfant peut avoir une certaine crainte de l'animal car il est encore craintif des choses nouvelles et inconnues. Il va donc être assez curieux et c'est pour cela qu'il faut veiller à ce qu'il ne fasse pas de gestes brusques et qu'il n'embête pas trop son nouveau compagnon.
  • Autour de 4 ans, votre enfant va pouvoir estimer que l'animal est son ami. Il va donc avoir des gestes plus tendres comme des caresses ou des bisous. Mais il faut toujours apprendre à votre enfant à avoir le bon comportement vis-à-vis d'un animal, comme un chien.
  • Si vous souhaitez adopter un animal de compagnie, n'oubliez pas qu'un trop grande nombre d'animaux sont maltraités et abandonnés par leur foyer.
    Vous pouvez donc vous tourner vers des refuges comme ceux de la SPA afin de permettre à n'importe quel animal de s'épanouir au sein de votre famille.
  • Adoptez un animal uniquement si vous êtes en capacité de l'assumer. Les animaux abandonnés et maltraités ne méritent pas un tel sort.

À lire également :


Merci d'avoir lu cet article ! Laissez nous un petit commentaire sous cet article pour nous prouver votre soutien.

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à partager l'article !