Si vous avez le moindre doute sur le comportement de votre enfant, il n'est jamais trop tôt pour consulter son pédiatre.

Dès la naissance de votre bébé, certains symptômes peuvent vous alerter sur un possible trouble du développement. La mise en place d'un accompagnement précoce permet à l'enfant d'augmenter ses chances de progressions.

Les signes de l’autisme peuvent se répartir selon ces 3 catégories : les troubles des interactions sociales, les troubles de la communication et les autres manifestations.

Les premiers signes de l'autisme chez un bébé avant 1 an

Il est tout à fait normal de ses poser des questions sur le comportement de son enfant. Tous les parents s'inquiètent du bon développement de son enfant et chercher des réponses sur la différence de comportement de celui-ci. C'est également la question que peuvent se poser les professionnels de la petite enfance : personnel de crèche, pédiatre, assistant(e) maternelle, enseignant(e) en école maternelle…

À partir de 4 mois, il existe déjà quelques signes qui peuvent être vous alerter : si votre bébé n'est capable de tenir sa tête droite, sans partir ni en arrière ni en avant. En clair, si son tonus est moins bon, une consultation chez le pédiatre s'impose.

À 6 mois, si lorsque vous jouez avec lui, vous sentez un manque d'interaction et de sourire, cela peut aussi être un signe d'autisme.

Entre 9 et 12 mois, si votre enfant ne réagit pas lorsque vous l'appelez par son prénom, ou plus généralement, s'il ne répond pas lorsqu'on lui parle. Son regard peut sembler perdu, désorienté et n'arrive pas à suivre les mouvements. De même, il doit réussir à tenir assis tout seul, sans aide et sans appui. Pour cela, son dos doit être bien droit. Si vous constatez un manque d'agilité et de tonicité, ou une régression depuis quelques temps, il ne faut pas hésiter à en parler avec votre médecin.

En cas de doute, consultez votre médecin.

Les signes de l'autisme chez un enfant de 1 à 3 ans

Vers l'âge de 18 mois, un enfant est capable de dire plus de 5 mots dans une phrase. S'il n'est capable que de former des sons syllabique tels que "ba" alors il peut avoir un trouble d'élocution.

Si votre enfant est trop calme ou bien trop excité, cela peut aussi vous mettre la puce à l'oreille sur un éventuel trouble du développement chez votre bébé.

Un an et demi c'est aussi l'âge où il est capable de faire ses premiers pas sans l'aide de quiconque. S'il se met à tomber par terre sans pouvoir se relever tout seul, il faut alors en parler avec votre médecin.

Il ne pointe pas du doigt pour dire ce qu'il veut. Par exemple, s'il a faim, il ne pointera pas la part de gâteau qu'il voudra manger.

Les signes de l'autisme chez un enfant après 3 ans

Après 3 ans, les enfants aiment jouer avec d'autres enfants. Une absence d’intérêt pour les autres enfants, ou semble être craintif et/ou maladroit à l’idée d’entrer en contact avec d'autres enfants, peuvent être des signes d'autisme.

S'il a une façon inhabituelle de parler, comme par exemple, s'il utilise une voix atone, arythmique, criarde ou chantante, un ton monocorde pour discuter.

S'il est inconsolable face au changement et fais de grosse crise de colère pour aucune raison.

S'il utilise la main de quelqu'un d'autre pour attraper un objet.


Les signes de l’autisme peuvent varier selon les formes d’autisme (syndrome d’Asperger, autisme atypique, syndrome de Rett…). Chaque enfant ne réagit pas de la même façon à l'autisme, puisque chaque enfant se développe à son propre rythme.

Si votre enfant présente plusieurs signes de ces symptômes, il est alors important de consulter un professionnel.


À lire aussi :


Merci d'avoir lu cet article ! Laissez nous un petit commentaire sous cet article pour nous prouver votre soutien.

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à partager l'article !