Très fréquent chez les nourrissons, le muguet est une mycose buccale sans gravité qui ne cause que rarement des des complications. Celui-ci peut cependant occasionner des douleurs à l'heure des tétées ou du biberon. Voici ce qu'il faut faire pour soigner le muguet de bébé.

Qu’est-ce que le muguet?

Le muguet est une infection des muqueuses de la bouche causée par un champignon naturellement présent dans la bouche, le Candida albicans. Sans grand danger, il peut cependant être gênant lors des tétés.

Ainsi, vous apercevrez des taches blanchâtres sur la langue, les gencives et l'intérieur des joues de bébé. Pour savoir si c'est vraiment le muguet, vous pouvez essayer de frotter délicatement le dépôt sur la langue de bébé. Si celui-ci a du mal à partir c'est qu'il s'agit de muguet. Les taches sont rebelles et ne se délogeront pas facilement.

De plus, le contact du lait sur les lésions peut être douloureux et occasionner des pleurs au moment des tétées et du biberon. Non traité, le champignon à l'origine du muguet peut s'étendre à l'appareil digestif. Votre bébé peut alors être touché par des vomissements, des diarrhées ou encore un érythème fessier causé par le même champignon qui se multiplie en milieu humide.

Il est bon de savoir que les antibiotiques et d’autres médicaments peuvent provoquer l’apparition de muguet.

Comment le soigner ?

En général, un muguet léger guérit de lui-même, sans traitement. Si le muguet prend plusieurs jours à disparaître, il faudra aller chez votre pédiatre.  Il pourrait vous prescrire un antifongique local (contre les champignons). Il faudra alors respecter toutes les précautions du médecin. Un bon traitement contribuera à éviter la réapparition de l’infection.

De plus, vous pouvez nettoyer délicatement l'intérieur de la bouche de votre bébé après chaque tété avec une compresse stérile d'allaitement sans plastique (puisque le plastique peut favoriser la multiplication du champignon). Nettoyez aussi les tétines des biberons et autres tétines dans l’eau chaude après chaque usage.

Il existe aussi des gels antimycosiques que vous pouvez retrouver en pharmacie ! Il suffit d'une déposer une petite noisette sur une tétine, sur une cuillère ou directement sur le sein pour que bébé.

Attention aux seins

Si vous allaitez, ce champignon risquera de contaminer vos seins. D'autres signes peuvent vous mettre la puce à l'oreille :

  • Des mamelons rougeâtres ou rosâtres et sensibles,
  • Des mamelons irrités, crevassés,
  • Des croûtes apparaissent accompagnées de démangeaisons voire de douleurs,
  • Une douleur inhabituelle durant l’allaitement au niveau des mamelons,

Pour la traiter, il faut appliquer après chaque tétée le gel antimycosique prescrit à votre enfant. Et changer régulièrement les coussinets d'allaitement et les soutiens-gorge pour limiter la macération et donc la prolifération du champignon.


À lire également : Tout savoir : Lily pousse, vêtements bio évolutifs et réversibles [CONCOURS]


Merci d'avoir lu cet article !

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à partager cet article !