Dormir avec son bébé, être au contact direct de sa peau et de son sommeil, est-ce une bonne chose ? Le cododo est très fréquent, les parents trouvent ça rassurant et naturel de dormir avec son enfant, et pourtant il peut apporter quelques soucis...

Dans quelles conditions peut-on partager son lit ?


Lors des premières semaines d'allaitement, il est bon d'avoir une proximité entre mère et enfant. Il n'est pas rare qu'une mère se fasse réveiller par son bébé parce qu'il a besoin d'une tétée nocturne, ça force le rapprochement et le sommeil partagé, il est plus simple d'à peine se réveiller pour allaiter votre bébé plutôt que de se lever.

Bien sûr, les parents ne sont pas réveillés que pour allaiter le bébé, il peut arriver que votre bébé s'angoisse dans son lit et donc force les parents à se lever pour le rassurer, il peut arriver que votre bébé soit rassuré de sentir une présence parentale à côté de lui, il dormira surement mieux.


Les parents auront du mal à tenir le rythme de se lever toutes les nuits donc par acquit de conscience, la plupart des parents préfèrent garder leur bébé avec eux pour dormir.

La sécurité avant tout

Partager son lit avec votre enfant est une lourde question de sécurité pour celui-ci. En effet, il vaut mieux prendre conscience des gestes à adopter pour assurer la sécurité de bébé:

  • Essayez de supprimer les oreillers, un nouveau-né n'en aura pas besoin.
  • protégez les bords du lit ou renforcez le sol avec des matelas, ou des oreillers, pour parer toute chute.
  • Pas de sommeil partagé si vous fumez que ce soit le père ou la mère.
  • Trouvez une température ambiante à la chambre, bébé ne supporte pas une trop grosse chaleur.
  • Le lit cododo ou autrement appelé "side-car" est une merveilleuse idée, il permet d'avoir un petit lit supplémentaire pour votre bébé sur le côté de votre lit, avec des barrières qui l'entourent, sauf de votre côté.
  • Puis enfin, si vous avez un sommeil trop profond, ou en cas d'alcool ou de somnifères, évitez de dormir avec votre bébé pour éviter tous les risques d'étouffement ou de chute !

Un âge limite pour partager votre sommeil avec votre bébé ?

Il n'y a pas forcément d'âge limite pour pratiquer le cododo, mais vous n'aurez plus besoin de pratiquer le cododo à la fin de la période d'allaitement, donc à partir des 3 ans. Ensuite, votre enfant aura de moins en moins besoin de sécurité, d'être cajolé par ses parents pendant son sommeil, et il devra s'habituer à dormir tout seul dans sa chambre comme un grand !

Les inconvénients du cododo

Il peut arriver qu'après une longue période de cododo, l'enfant peut difficilement se détacher de ses parents et retrouver son sommeil dans son lit. Il n'est pas forcément bon de se lever si votre enfant pleure souvent après la période de cododo, très vite un enfant qui pleure et qu'on laisse pleurer apprendra à se taire et qu'il n'a pas besoin de ses parents pour dormir.

Un autre problème touche beaucoup des parents quand il est question de cododo :

Et la sexualité dans tout ça ? Ne vous inquiétez pas, la sexualité surgit à d'autres moments et ailleurs que dans la nuit, encore faut-il en avoir conscience. Essayez de privilégier ces moments plutôt que de rejeter le cododo. Vous avez besoin de votre sexualité mais votre enfant a besoin de vous, donc prenez le temps, et ayez de l'imagination pour vous créer un moment pour vous et votre conjoint. Laissez quelque temps votre bébé chez mamie ou papi est aussi une bonne solution pour vous donner un peu de répit.


Merci d'avoir lu cet article !

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à partager cet article !