Une alerte enlèvement avait été déclenchée samedi soir pour retrouver Vanille, une petite fille d'à peine 1 an. La fillette a été retrouvée morte ce dimanche en fin d'après-midi dans un conteneur à vêtements en centre-ville d'Angers. Sa mère est en garde à vue.

La mère en garde à vue

Nathalie Stephan, la mère de Vanille est une femme de 39 ans. Elle se trouve actuellement en garde à vue pour «meurtre sur mineur par ascendant», a annoncé le procureur de la République d’Angers (Maine-et-Loire), Eric Bouillard. Elle a été retrouvé dans un hôtel à la suite du signalement de la gérante.

C'est une femme instable avec de graves troubles psychologiques. Elle aurait eu un épisode suicidaire il y a plusieurs mois. De plus, son état est très inquiétant puisque des écrits très inquiétants dans lesquels elle a notamment écrit « Je vous aime » ont été retrouvés dans sa chambre.

Lors de sa garde à vue, la jeune femme très fragile psychologiquement et sous traitement médicamenteux, se confie aux enquêteurs et déclare avoir donner la mort à son enfant. Elle avoue avoir étouffé sa fille. Les aveux ont été prit très au sérieux et des recherches ont été effectués pour retrouver Vanille.

Le dispositif Alerte enlèvement déclenché

Nathalie Stephan, la mère de Vanille était hébergée au centre maternel d'Angers. Il s'agit d'un foyer pour mères isolées. Elle pouvait y recevoir sa fille, qui a été placée dans une famille d'accueil dans le cadre d'un placement éducatif de temps à autre.

Vendredi,  la trentenaire qui avait le droit de s'occuper de sa fille pendant 48 heures d'affilée, est partie du foyer à 11 heures et aurait dû ramener Vanille à sa référente de l'Aide sociale à l'enfance (ASE) à 17h30. Cependant, cela ne s'est pas passé comme prévu. La jeune femme n'est pas revenue avec l'enfant.

« La maman nous a confirmé avoir donné la mort à son enfant vendredi  avant même l’heure à laquelle elle devait la remettre à la référente de  l’Aide sociale à l’enfance (ASE). Les médecins légistes sont arrivés sur  place et ont retrouvé le corps il y a quelques minutes », a déclaré  Eric Bouillard, précisant que la garde à vue se poursuivait pour « meurtre sur mineur par ascendant ».

Samedi soir, le parquet d'Angers a alors décidé de déclencher le dispositif d'alerte enlèvement afin de retrouver rapidement Vanille.

Jusqu'à présent, à chaque fois que le dispositif avait été déclenché, il avait fonctionné. Cependant, Vanille n'a pas eu cette chance.

C'est finalement le lendemain, dimanche, que le corps de Vanille a été retrouvé en fin d'après-midi sans vie dans un conteneur à vêtements dans le centre-ville d'Angers.


À lire aussi :


Merci d'avoir lu cet article ! Laissez nous un petit commentaire sous cet article pour nous prouver votre soutien.

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à partager l'article !