Vous êtes enceinte et accro à votre petit café le matin pour bien vous réveiller ? Vous vous êtes sûrement déjà posé la question suivante : peut-on boire du café sans danger ? Voici la question que beaucoup de femmes se pose durant leur grossesse. Vous pouvez entendre de tout et de n’importe quoi... Mais alors qui croire ? Une chose est clair : il faut diminuer sa consommation de café pour le bien de votre foetus. Mais faut-il l'arrêter totalement ?

Longtemps, les scientifiques estimaient qu’une très petite dose de café pouvait être inoffensif pour le fœtus. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les femmes enceintes ne devraient pas consommer plus de 300 mg de caféine par jour, ce qui correspond à environ 3 tasses de café filtre.

Cepedant, une récente étude publiée par le journal BMJ Evidence-Based Medicine vient de contredire cette pensée.

« La grande majorité des résultats des études observationnelles et des méta-analyses est que la consommation de caféine par la mère est associée de manière fiable à des problèmes majeurs de la grossesse. », explique l’étude.

Les scientifiques affirment que la moindre goutte de café pourrait être très néfaste pour le fœtus durant la grossesse. Ils conseillent donc d'arrêter le café si vous êtes enceinte.

Ils estiment également qu’il faudrait arrêter le café si vous essayez d’avoir un enfant.

Ils expliquent cela par plusieurs raisons :

L’étude a montré que le café pourrait être le facteur de divers problème pour une ou plusieurs des six grandes catégories :

  • fausse couche,
  • mortinaissance,
  • faible poids à la naissance et / ou petit pour l'âge gestationnel,
  • naissance prématurée,
  • leucémie aiguë infantile
  • surpoids et obésité infantiles.

En plus de causer du tord à votre fœtus et de provoquer un éventuel retard de croissance, cela pourrait également vous causer du tord : brûlures d'estomac ou des troubles du sommeil pourront boulverser votre sommeil.

Le café n’est pas la seule boisson à contenir de la caféine. On peut y retrouver également le thé, certains sodas comme le coca ou encore les boissons énergétiques. Il est conseillé d’arrêter de consommer toute forme de caféine pour diminuer les risques cités ci-dessus. L’alcool étant également déconseillé, nous n’avons plus besoin de vous le rappeler la règle d'or : pas d'alcool durant la grossesse.

Vous n'êtes pas obligée pour autant de vous mettre qu'à l'eau. Vous pouvez également profiter des bonnes tisanes, des jus de fruits ou encore des boissons décaféinés si celles-ci vous plaisent. L’important est de surveiller sa consommation de caféine.


À lire aussi :


Merci d'avoir lu cet article ! Laissez nous un petit commentaire sous cet article pour nous prouver votre soutien.

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à partager l'article !