Après avoir évoqué la fertilité féminine, nous revoilà avec un article dédié à la fertilité masculine. On vous explique comment stimuler votre fertilité si vous souhaitez être un futur papa rapidement. C'est parti !

Manger équilibré

Tout comme nous l'avons expliqué dans notre article dédié à la fertilité féminine, l'alimentation a un impact non négligeable sur la fertilité. Une alimentation saine, fraîche et équilibrée vous garantira un équilibre hormonal, ce qui contribuera à booster votre fertilité.

Aliments à privilégier

  • Les produits riches en zinc

Ajoutez à votre alimentation des aliments riches en zinc tels que : les fruits de mer, les viandes maigres, les céréales complètes, les noix, les graines, le cacao. Ce minéral est excellent pour le bon développement des spermatozoïdes.

  • Les aliments chargés en oméga-3

Les oméga-3 contribuent également à améliorer la qualité du sperme. N'hésitez donc pas à manger des aliments qui en sont riches pour booster votre fertilité : les graines de lin, l'huile de colza, l'huile de foie de morue, le maquereau, le saumon, les fruits à coque, les œufs, les graines de chia.... Il existe un tas d'aliments sains riches en oméga-3.

  • Les fruits et légumes frais (pour faire le plein de vitamines)

Si vous souhaitez booster votre fertilité : gare aux carences. Elles peuvent avoir une conséquence directe sur la qualité de votre sperme. Si vous avez un doute, n'hésitez pas à en parler à votre médecin afin qu'il vous fasse faire un bilan sanguin.

Pour éviter les carences, jetez-vous sur les fruits et légumes frais : ils sont bons pour vous et votre fertilité ! N'oubliez pas de privilégier le bio dans la mesure du possible lorsque vous achetez vos fruits et vos légumes.

Aliments à bannir

  • L'alcool

Cela va sans dire, mais l'alcool est une substance à éviter au maximum. Il va venir altérer la qualité de votre sperme, ce qui va vous rendre moins fertile.

  • Les aliments riches en acides gras saturés

Les aliments riches en mauvaises graisses contribuent aussi à diminuer votre fertilité. Par conséquent, les aliments tels que : la charcuterie, les produits industriels, la junk food, les frites... sont à bannir au maximum ou à consommer occasionnellement.

Eviter au maximum les perturbateurs endocriniens

Comme leur nom l'indique, les perturbateurs endocriniens perturbent le système hormonal du corps. Certaines études montrent même que ces perturbateurs seraient à l'origine de troubles de la fertilité masculine et féminine.

Essayez donc de ne pas vous exposer aux perturbateurs endocriniens dans la mesure du possible : fuyez les pesticides, les cosmétiques non naturels, les vêtements aux matières douteuses...

Faire l'amour régulièrement

Faire l'amour régulièrement améliorerait la qualité du sperme selon une étude. Le sujet est controversé puisque certaines études semblaient montrer le contraire, c'est notamment le cas d'une étude mentionnée par The Guardian.

Avoir des rapports régulièrement ne dégraderaient pas la qualité du sperme contrairement a ce qui a souvent été déclaré. L'ADN des spermatozoïdes seraient meilleur et le sperme de meilleure qualité.

Néanmoins pas de pression, comme nous l'avons dit dans notre article portant sur la fertilité féminine, faire l'amour tous les 2 ou 3 jours est super aussi !

Avoir une activité sportive

Avoir une activité sportive régulière permet d'augmenter sa fertilité masculine. Se maintenir en forme et sortir de la sédentarité aide à avoir un sperme de meilleure qualité. Il est important de savoir que le surpoids est un facteur détériorant la fertilité masculine.

Se détendre

Comme évoqué dans notre article sur la fertilité masculine, il est important de comprendre les effets néfastes du stress sur la fertilité. Plus vous serez stressé, plus vos hormones seront affectées (et donc votre production de spermatozoïdes). En plus de cela, être sous pression peut impacter votre libido. Veillez donc à bien vous relaxer, c'est important pour la fertilité masculine.

Bien dormir

Le corps a également besoin de repos, cet aspect n'est donc pas à négliger. Le sommeil contribue à une bonne production de spermatozoïdes.


À lire aussi :


Merci pour votre fidélité, et à très bientôt dans un nouvel article.