Ce lundi 16 mars 2020, le président de la République a annoncé de nouvelles mesures restrictives de déplacements afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus en France. Les parents séparés ou divorcés peuvent s’interroger sur l'organisation de la garde alternée. Passion Petite Enfance répond à toutes vos questions !  

C'est plus de 400 000 enfants qui sont concernés par cette nouvelle mesure restrictive liée au Covid-19. Les parents séparés se demandent donc comment organiser sa garde alternée ? Une semaine chez maman, une semaine chez papa ou un week-end sur deux... Pas de panique.

Dès que les mesures de confinement ont été décrétées pour réduire la propagation du Covid-19, et que les nouvelles mesures de confinement ont été annoncé, la crainte des parents séparés s'est alors fait ressentir, inquiétés de ne pas pouvoir voir leurs enfants durant les quinze prochains jours, voire plus.

Pas de panique, le gouvernement a affirmé que les parents séparés peuvent continuer à aller récupérer leurs enfants chez leur ex-conjoint(e) ou ex-compagnon ou ex-compagne. En effet, cela fait partie des raisons de"déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants" qui sont autorisées lors de ce confinement.

Ne surtout pas oublier d'imprimer le formulaire pour vos déplacements ! Il est disponible ici. Si vous n'avez pas d'imprimante, vous pouvez le recopier sur une feuille et de cocher la case “déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants”. Il est important de le présenter en cas de contrôle pour éviter d'avoir une amende de 135 euros. De plus, il est important de refaire une nouvelle attestation chaque jour.

Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’Égalité Femmes-Hommes, a tenu à rassurer les parents séparés sur son compte Twitter : “Pour répondre à la question qui m’a été posée (légitimement) des centaines de fois: oui, les parents séparés peuvent aller chercher, déposer ou ramener leurs enfants chez l’autre parent. Le ministre de l’Intérieur vient de le dire officiellement dans son allocution”, a-t-elle précisé.

Il n'y a aucune distance qui a été spécifiée par le gouvernement, vous pouvez donc aller chercher votre enfant dans une autre ville avec votre attestation de déplacement datée et signée. À ce stade, celui-ci estime que l'unité familiale prévaut et que le rythme des enfants doit être préservé pour ne pas les perturber davantage.

Attention, les parents séparés qui ne souhaitent pas appliquer la procédure habituelle, de peur d'une contamination au Covid-19, devraient trouver un terrain d'entente avec leur ex-cojoint et s'accorder à l'amiable. Les tribinaux fonctionnent au ralenti, votre recours judiciaire pourrait ne pas aboutir.


À lire aussi :


Merci d'avoir lu cet article ! Laissez nous un petit commentaire sous cet article pour nous prouver votre soutien.

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à partager l'article !