Le virus des oreillons touche encore des centaines de bébés, malgré les campagnes de vaccinations. Toutefois, même si cette maladie virale est bénigne et touche très peu les tout petits, elle est aussi très contagieuse et des complications peuvent survenir. Dans cet article, découvrez quels sont les symptômes des oreillons chez l'enfant et comment les soigner.

Tout savoir sur les oreillons chez l'enfant

Les oreillons : qu'est-ce que c'est ?

Les oreillons sont une maladie infectieuse, très contagieuse et principalement infantile, causés par un paramyxovirus : le virus ourlien. Elle se manifeste essentiellement par une inflammation des glandes responsables de la production de la salive.

On peut alors observer une enflure des joues et du cou, près des oreilles. Cette réaction est également accompagnée d'une douleur importante lorsque l'enfant mâche ses aliments ou avale sa salive.

Dans certains cas, très rares, les oreillons peuvent amener des complications, comme des pancréatites, des méningites, des encéphalites, voire même provoquer une surdité.

Aujourd'hui, un vaccin existe contre les oreillons. Ainsi, de moins en moins de cas sont recensés. Toutefois, si vous contractez une fois les oreillons, vous serez ensuite immunisé à vie.

Quels sont les symptômes des oreillons ?

Parmi les symptômes les plus communs des oreillons, ont retrouve :

  • une fièvre modérée (38°C)
  • un gonflement important des glandes salivaires
  • des maux de tête plus ou moins importants
  • des douleurs aux oreilles ou musculaires
  • des difficultés à parler ou à manger
  • un manque d'appétit
  • une grande fatigue
  • une bouche sèche

En cas de complications, il est possible que les symptômes suivants apparaissent (dans ces cas-là, consultez d'urgence un médecin) :

  • une forte fièvre (40°C)
  • des raideurs dans le cou
  • apparition de convulsions, étourdissements ou maux de tête intenses
  • des douleurs abdominales ou génitales

Comment se transmet le virus des oreillons ?

Même si le virus des oreillons n'est pas aussi transmissible et contagieux que certaines maladies (comme la varicelle ou la rougeole), il est toutefois très facile à transmettre d'une personne à une autre. Généralement, un enfant est victime d'oreillons à cause d'un autre enfant, présent à l'école ou en crèche, lui-même contagieux.

En effet, cette maladie se transmet par de fines gouttelettes de salive, souvent par voie aérienne, produites par un éternuement, une toux ou un bisous. Il peut également se transmettre par l'intermédiaire d'un objet contaminé. Un peu comme le coronavirus quoi...

En général, cette maladie touche les enfants âgés de 3 à 10 ans, voire 5 à 14 ans. Il est rare qu'un enfant de moins de 12 mois soit touché. L'infection dure environ 7 à 10 jours et la durée d'incubation du virus est assez longue : 21 jours en moyenne.

Source : Doctissimo Maman

Soigner les oreillons de bébé

Comment prévenir les oreillons chez l'enfant ?

Dans la grande majorité des cas, les oreillons ne sont pas dangereux pour l'enfant. Toutefois, il est toujours mieux de prévenir que de guérir, comme dit le dicton.

C'est pourquoi il est fortement conseillé de vacciner son enfant dès l'âge de 1 an. Même si le vaccin n'est pas efficace à 100%, cela réduira les symptômes si l'enfant l'attrape et évitera tout risque de complications. La vaccination contre les oreillons est d'ailleurs obligatoire depuis janvier 2018. Pour se faire, deux vaccins sont possibles : le vaccin anti-ourlien ou le vaccin Rougeole-Oreillons-Rubéole (ROR).

Vous l'aurez compris, se faire vacciner reste la meilleure des préventions. Mais il existe également quelques gestes simples pouvant réduire le risque de contamination, comme :

  • se laver les mains régulièrement
  • éviter les contacts directs ou trop proche et prolongés
  • éviter de partager des objets avec quelqu'un qui est contaminé (verres, jouets, etc)

Comment soigner les oreillons de bébé ?

Malheureusement, aucun traitement à ce jour n'existe pour soigner les oreillons chez les enfants. En effet, les oreillons font partie des maladies qui s'estompent d'elles-mêmes au bout d'une à deux semaines.

Cependant, certains médecins favorisent l'homéopathie dès les premiers jours de la maladie afin de réduire les symptômes. D'autres pourront également prescrire à l'enfant des antalgiques, comme du paracétamol.

Pour soigner les oreillons, ou du moins s'en débarrasser le plus vite possible et avec le moins de douleurs, il sera préconisé pour l'enfant de privilégier les activités calmes et de beaucoup se reposer. L'enfant a également besoin de boire beaucoup et d'éviter les aliments trop acides : l'idéal est de nourrir l'enfant avec des aliments mous et non difficiles à mâcher.

Enfin, s'il a de la fièvre, vous pouvez lui donner de l’acétaminophène ou de l'ibuprofène (consultez d'abord votre médecin pour être sûr que cela est bon pour lui !). Des compresses froides peuvent également soulager les enflures ou la fièvre.


À lire également :


On espère que cet article vous aura plu et vous aura aider à y voir plus clair sur ce virus et cette maladie. Pour plus de contenu, n'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux. À bientôt !