Dans cet article, nous vous expliquons tout ce qu'il y a à savoir sur l'alimentation pendant la grossesse. Nous vous livrons les aliments à privilégier et ceux à éviter. Découvrez-les sans plus attendre !

Les aliments à privilégier

Les volailles

Les protéines sont indispensables à votre régime alimentaire de femme enceinte. Elles contribuent au bon développement de votre enfant et notamment de son cerveau.

Il  est préférable que vous consommiez de la viande blanche, donc de la volaille (poulet, dinde...) puisque ce type de viande est plus pauvre en graisse et plus riche en protéines que la viande rouge.

Pour avoir un apport en protéines suffisant, nous vous suggérons d'alterner votre consommation de viande blanche avec des légumineuses dont nous parlerons juste après.

Les légumineuses

Les légumineuses incarnent une source de protéine excellente pour la santé car ce sont des protéines végétales. Elles sont donc moins acidifiantes, très pauvres en graisses, et plus riches en fibres et en minéraux.

N'hésitez donc pas à consommer toutes sortes de lentilles, de haricots, de pois... C'est pour pour votre santé, et c'est bon pour bébé !

Les céréales complètes

Les céréales complètes sont à privilégier au cours de votre grossesse puisqu'elles sont riches en nutriments.

Contrairement aux céréales raffinées, les céréales complètes ont un indice glycémique bas et mettent plus de temps à être digérées. Vous aurez donc de l'énergie plus longtemps !

Optez donc pour du riz complet, des pâtes au blé intégral, du quinoa, du pain complet...

Les fruits secs

Certains fruits secs sont une excellente source de calcium et de magnésium. Pour développer son ossature, votre bébé a besoin de beaucoup de calcium. Les fruits secs sont donc nécessaires, d'autant plus si vous ne consommez pas ou peu de produits laitiers.

Les légumes verts

Les légumes verts sont riches en folates, aussi connu sous le nom d'acide folique. Il permet le bon développement du système nerveux de votre enfant, et diminue le risque de malformation ou de retard de croissance.

Les légumes verts sont riches en beaucoup d'autres nutriments tels que la vitamine C, le calcium, la vitamine A... N'hésitez pas à en consommer suffisamment au cours de votre grossesse.

Les poissons

Le poisson incarne une source d'acides gras et de protéines importante pour le développement de votre bébé. Ne négligez pas le poisson car il apporte également de l'iode à votre corps. Les besoins en iode des femmes enceintes sont bien plus supérieurs qu'en temps normal, il est donc intéressant de consommer du poisson régulièrement au cours de la grossesse.

Attention tout de même à éviter les poissons tels que le thon et le saumon puisqu'ils sont riches en mercure. Contentez-vous d'en consommer raisonnablement, 2 fois par semaine maximum.

Les huiles

Pour leur richesse en oméga-3 et en oméga-6, ne sous-estimez pas les huiles. Huile d'olive, huile de colza, huile de tournesol, huile de pépins de raisins... Ils sont nécessaires au bon développement cérébral du bébé.

Les fruits et légumes frais

Bien manger pendant toute la durée de la grossesse est primordial. Consommez de nombreux fruits et légumes frais durant ces 9 mois. Prenez le temps de cuisiner et de varier les plaisirs !

Les aliments à éviter

La viande et le poisson crus

La viande crue ou mal cuite peut-être à l'origine d'une maladie dont vous avez probablement entendu parler : la toxoplasmose. Cette infection peut-être très dangereuse pour votre bébé.

Un examen sanguin effectué en début de grossesse permet de savoir si notre corps a les anticorps nécessaires contre la toxoplasmose. Si vous les avez, vous êtes immunisée, mais si vous ne les avez pas vous devrez redoubler de prudence. Le mieux est d'éviter de manger ces aliments crus, et de systématiquement bien veiller à leur cuisson.

Les œufs crus

Les œufs crus ou peu cuits (à la coque, frits...) peuvent contenir une bactérie à l'origine d'une intoxication alimentaire : la salmonellose.

L'attraper tout en étant enceinte pourrait s'avérer être dangereux. Nous vous suggérons donc de bien cuire vos œufs tout au long de la grossesse.

Certains fromages

Les fromages suivants sont à bannir : les fromages au lait cru, les fromages à pâte molle à croûte fleurie, les fromages à pâte persillée, les fromages à pâte molle non pasteurisés. Ils présentent un risque de listériose puisqu'ils peuvent contenir la bactérie à l'origine de cette maladie : la listéria.

Ceux qui sont autorisés sont les fromages à pâte dure tels que : l'emmental, le gruyère, le parmesan, le comté, le cheddar, l'edam, le gouda, le pecorino... Ainsi que les fromages à pâte molle au lait pasteurisé : la mozzarella, la ricotta, le mascarpone, les fromages à tartiner...

L'alcool

L'alcool est une substance extrêmement toxique pour votre bébé. En consommer au cours de votre grossesse pourrait engendrer quelques complications. L'alcool est donc à bannir de votre régime dès le début de votre grossesse.

En somme... mangez frais et équilibré

Concrètement, quand on est enceinte on continue de manger 3 repas par jour et 1 ou 2 collations selon nos envies et besoins.

Veillez à manger équilibré, à ajuster les quantités de féculents, protéines, fruits et légumes selon vos besoins afin que le fœtus ait tout ce dont il a besoin pour se développer.

Cuisinez au maximum afin de bannir ce qui est industriel, et donc qui est plus pauvre en vitamines et minéraux.

Et n'oubliez pas de vous faire plaisir ! Vous connaissez désormais ce que vous pouvez manger ou non, donc parmi ce qui est autorisé faites plaisir à vos papilles.

Nous conseillons aux femmes qui suivent un régime alimentaire particulier de type végétarisme ou végétalisme d'en parler avec une nutritionniste afin de couvrir tous les besoins nutritifs de votre enfant.

A très bientôt dans un nouvel article.