Apprendre étape par étape l'apprentissage de la propreté à votre enfant. À quel moment commencer l’apprentissage ? Quels sont les différentes étapes pour apprendre à mon enfant à aller sur le pot ? Mon enfant est-il prêt à devenir propre ? On répond à vos questions ! Si vous souhaitez apprendre à votre enfant à aller sur le pot et à arrêter les couches, c'est par ici.


À lire également : Tout savoir : début de la propreté


Mais quand commencer l'apprentissage de la propreté ?

Apprendre à son enfant à aller sur le pot n'est pas toujours simple. Il n’y a pas d’âge précis mais on dit qu'en général, c’est entre 2 ans et 4 ans qu’un enfant apprend à être propre puisqu'ils développent les aptitudes  physiques et cognitives nécessaires entre ces âges-ci. C'est le début de l'autonomie. Il ne faut pas le brusquer mais plutôt l'encourager ! C'est tout nouveau pour lui alors apprenez-lui les bonnes choses dès le début.

Chaque enfant est différent. Certains enfants apprennent en quelques jours, pendant que d’autres peuvent avoir besoin de plusieurs mois. Il ne faut surtout pas brusquer l'enfant puisque contrairement à ce que l’on pense, plus l’apprentissage commence tôt, plus l’enfant peut tarder à apprendre.

Le mieux est d'attendre que l'enfant s'intéresse à la propreté pour lui apprendre les bons gestes. Une chose à savoir, c'est qu'un enfant ne contrôle pas ses sphincters avant l'âge d'1 an. Ce sont les muscles qui maintiennent fermés les orifices de  la vessie et de l'anus. Inutile donc de présenter le pot à votre petit avant. Et même si votre enfant donne des signaux montrant qu’il est prêt, il peut en réalité ne pas l’être.

Les signes qui montrent que votre bébé est prêt à arrêter les couches

  • Si votre enfant arrive à prendre l’escalier sans votre aide, cela veut dire qu’il est capable de contrôler ses sphincters, c’est-à-dire de se retenir en contractant les muscles du périnée.
  • Il a suffisamment d’équilibre et de coordination pour marcher.
  • L’enfant arrive à rester sec pendant au moins trois ou quatre heures.
  • Votre enfant arrive à s’asseoir et à rester dans la même position entre deux et cinq minutes.
  • Cela le gêne d’avoir les couches sales.
  • Il pose des questions sur les toilettes et le pot.
  • Il exprime son besoin de faire pipi ou caca.
  • L’enfant obéit à des instructions simples.
  • Il reconnait que c’est le moment d’aller aux toilettes car il  perçoit les signaux physiques. En fait, il est même capable d’anticiper ce moment.


Voici les étapes à suivre pour commencer la propreté :

  1. Choisissez un pot stable ou un siège ajustable aux toilettes de votre salle de bains. Il faut que le pot soit stable avec une bonne assise pour éviter que tout ne se renverse lorsque bébé se relève. Si vous optez pour un adaptateur de siège de toilettes, n’oubliez  pas d’acheter un petit escabeau pour que votre enfant puisse avoir les pieds sur le sol, d'une part pour être stable et d'autre part, pour être serein lorsqu'il est au pot. Cela lui permettra aussi de monter et descendre des toilettes plus facilement.
  2. Mettre le pot toujours au même endroit pourra lui faciliter la tâche. Il saura où aller dès qu'il sentira le besoin d'y aller. Placez le pot dans un endroit accessible et  pratique. De préférence dans un endroit où l’enfant passe une grande  partie de la journée. Il sera ainsi à portée de main, disponible pour les moments où le petit souhaite l’utiliser.
  3. Habillez votre tout-petit de vêtements faciles à enlever. Une culotte et un T-shirt peuvent faire l'affaire.Préférez des couches en coton pour que votre enfant puisse facilement le mettre et l'enlever tout seul. Les parents ont tendance à préférer la période de l’été pour commencer l'apprentissage de la propreté à leur enfant. En effet, c’est bien plus pratique puisque l'enfant a moins de couche de vêtement à enlever.
  4. Le rassurer, rester près de lui les premières fois ! Il sera peut-être stressé. Les enfants apprennent en imitant les parents. Montrez leur les bons gestes dès le début. Il faut que vous lui montriez que vous vous nettoyez, remettez vos vêtements, que vous tirez la chasse d'eau et que vous vous lavez les mains à la fin. Cela lui montrera le bon exemple.
  5. Ne vous inquiétez pas et ne vous énervez pas s’il ne veut pas aller au pot. Cela demande beaucoup de patience. Si votre enfant se sent sous pression, cela aura tendance à ralentir son apprentissage de la propreté.
  6. Si  votre enfant fait encore pipi au lit, il faut que vous vous assurer qu’il peut sortir de son lit par lui-même. S'il a peur, laissez-lui une veilleuse qui lui permettra de voir où il va. Rappelez-lui qu'il peut faire appel à vous s'il a besoin d'aide.
  7. Encourager et féliciter votre enfant à chaque fois qu’il utilise le pot comme il faut. Cela peut le motiver à aller au pot.
  8. Tous les enfants ne maîtrisent pas tout de suite l’art d’aller sur le pot tout seul. Expliquez-lui que ce n'est pas grave ! Il ne faut pas lui faire peur mais lui faire comprendre qu'il ne faut pas faire pipi au lit : faites lui un  calendrier lit mouillé/lit sec ! Cela lui permettra de visualiser et de comprendre.

Le but étant qu'il n'ait plus peur d'aller au  pot de jour comme de nuit. Lui apprendre par mimétisme peut aussi  l'aider. Dès qu'il sera prêt à aller aux toilettes, montrez-lui comment  utiliser du papier toilette et comment tirer la chasse d'eau...



À lire aussi :


Merci d'avoir lu cet article ! Laissez-nous un petit commentaire sous cet article pour nous prouver votre soutien.

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à partager l'article !